LE BLOG DECOUVERTES DE VOTRE GUIDE

Pour fêter les deux ans de GIN'Steve, votre guide de poche, j'ai décidé de donner un coup de neuf à mon site internet afin de vous présenter efficacement les visites guidées que je peux vous proposer en Isère, des visites au cours desquelles je partage avec vous mes connaissances de façon ludique et agréable.

Mais pour aller plus loin dans le partage, j'ai aussi ouvert ce "blog-découvertes", afin de vous faire part de mes propres découvertes lors de la préparation de nouvelles visites ou, parfois, lorsque je suis moi-même visiteur/touriste !

Ce "blog-découvertes" sera également l'occasion pour moi de partager avec vous régulièrement les évènements et autres bons plans dans la région, au fil des semaines... donc n'hésitez pas à rejoindre ma page facebook afin de ne manquer aucune publication !

Votre guide, Steve

~~~~~~~~~~~~

Petit sommaire pour s'y retrouver facilement !

 

Parchemun blog un dimanche une decouverte 1

 

Parchemin blog patrimoine

   Parchemin blog idees de sorties 1







Parchemin blog vu a la tvParchemin blog jeux

 


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mes visites guidées Eté 2017 pour la Grange Dimière

Grange Dimière

 

Pour la 3e année consécutive, je travaillerai cet été en collaboration avec la Grange Dimière, en Pays d'Art et d'Histoire du Pays Voironnais.

Outre les visites guidées traditionnelles de cette ancienne dépendance de la Chartreuse de la Sylve bénite (Le Pin), nous partirons ensemble pour une balade inédite sur d'autres traces des Chartreux dans la région, à Chalais ! 

Voici le programme : 




SAMEDI 8 ET SAMEDI 29 JUILLET, à 16h : 
La Grange Dimière
(4,50€/pers / GRATUIT - de 26 ans / 1h )


Une sacrée grange à découvrir dedans puis dehors, avec la visite des extérieurs de la ferme du domaine et la lecture des paysages façonnés par les Chartreux.

 

 

DIMANCHE 30 JUILLET 2017, à 15h :
INITERAIRE BIS : A la claire fontaine, Monastère de Chalais (avec Claudie Rajon, conteuse).
(GRATUIT / 2h / Inscription obligatoire)


Une balade sur les traces des Chartreux à Voreppe et de l'Abbaye, filiale de l'Ordre des Chartreux du XIIème siècle à la Révolution.
Puis des bouts de vie chantés et contés sur des lavandières à la laveuse de nuit, entre plaisir d'aller à la fontaine et de s'immerger dans l'histoire du lieu.

 

SAMEDI 5 et SAMEDI 19 AOÛT, à 16h : 
La Grange Dimière
(4,50€/pers / GRATUIT - de 26 ans / 1h )


Une sacrée grange à découvrir dedans puis dehors, avec la visite des extérieurs de la ferme du domaine et la lecture des paysages façonnés par les Chartreux.

 

INFOS ET RESERVATIONS AUPRES DE LA GRANGE DIMIERE
AU 04-76-55-64-15 OU MAIL grange.dimière@paysvoironnais.com

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°40 : 5 Juin 1897, la Catastrophe de Voiron

 

Il y a 120 ans, éclatait la "Catastrophe de Voiron"... comment ça, vous n'avez jamais entendu parler de la Catastrophe de Voiron ?!
Ceux qui ont déjà suivi mes visites guidées dans Voiron en ont déjà une petite idée mais, pour les autres... un petit voyage dans le temps s'impose ! 


5 JUIN 1897 : 

Après-midi pluvieux (et grêleux) sur toute la région, et notamment sur Saint Aupre, Miribel les Echelles et Saint Etienne de Crossey.
Les eaux de la Morge grossissent fortement et rapidement, déracinant de nombreux arbres sur leur passage... des troncs qui auraient alors formé un barrage au niveau d'une des usines installées en amont des gorges de Voiron, d'après Alain Schramback, archéologue industriel de la région qui a réalisé le dessin ci-desssous pour illustrer l'événement :



 

Le débit continuant d'augmenter, et l'eau s'accumulant, le barrage finit par céder, vers 20h : c'est alors une véritable vague qui déferle, emportant tout sur son passage, d'abord dans les Gorges, occasionnant de nombreux dégâts dans les usines installées ici... puis dans la ville même de Voiron ! Même l'Eglise Saint Bruno, fraîchement construite, est touchée : l'un de ses clochers menace de s'effondrer ! 

 

 



Cet événement marquant attirera des journalistes de tout le pays, ce qui nous permet aujourd'hui de presque pouvoir revivre la Catastrophe de Voiron à travers les nombreux clichés réalisés à l'époque, qui permettent de se rendre compte de l'étendue des dégâts tout au long du cours de la Morge. 

 

 

            


 

Comme on peut le voir, tout au long du Mail, il y a 120 ans, la Morge était totalement à ciel ouvert dans Voiron, seuls quelques ponts permettaient de la traverser, et de nombreux ateliers et usines s'étaient installés sur ses rives pour profiter de la puissance de ses eaux... ces mêmes ateliers et usines payèrent le prix fort ce jour là : 10 tonnes de soie chez BRUN, 600 tonnes de papiers chez ARNAUD LAFUMA, 2000 rouleaux de fils et 500 toiles chez CASTELBON, perte de nombreux métiers à tisser... ! 
Le quartier de Paviot, pourtant plus au sud, ne fut pas épargné pour autant, ses usines seront elles aussi dévastées !

 

  

 

 

C'est suite à cette inondation terrible que fut fait le choix de canaliser la Morge et de la recouvrir sur une grande partie de son tracé à travers la ville de Voiron, lors des différentes reconstructions le long de son lit.

Pour plus de photos, vous pouvez consulter
 MON ALBUM FACEBOOK ICI. N'hésitez pas à le compléter si vous-même avez des clichés intéressant concernant la Catastrophe !

Et pour en savoir plus sur cet événement (anecdotes etc...), je vous invite à consulter l'ouvrage "La Catastrophe de Voiron", écrit par Jean Gautier et publié par l'AHPPV (Association Histoire et Patrimoine du Pays Voironnais) à l'occasion du centenaire de la Catastrophe, un livre très bien documenté rassemblant photos, lettres d'époque, articles de presse...!

 



 

J'espère que ce billet-découverte vous a plu... et si c'est le cas, n'hésitez pas à le diffuser autour de vous !

Pour ma part je vous dis à très bientôt pour d'autres découvertes... !

 

Votre guide de poche, Steve.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Exposition "Fantin Latour - A fleur de peau" au Musée de Grenoble

 

Plus que trois petites semaines pour aller (re)découvrir l'exposition "Fantin Latour - A fleur de peau", présentée au Musée de Grenoble jusqu'au 18 Juin 2017 !

 


Cette exposition était présentée juste avant au Musée du Luxembourg à Paris, voici un petit reportage qui la présente, pour avoir un petit aperçu du contenu (la présentation grenobloise est beaucoup plus lumineuse !) :

 

Désormais sur les terres natales de l'artiste (il est né à Grenoble le 14 Janvier 1836), l'exposition propose de retracer le parcours de Henri Fantin Latour à travers les différentes périodes de sa vie, les diverses facettes de son oeuvre.

Elle s'ouvre donc sur les autoportraits et premiers portraits (ses soeurs) réalisés entre 1854 et 1873, en parallèle d'une carrière de copiste au Louvre :


 

  

 

Suite à son séjour en Angleterre, Fantin Latour se tourne vers les natures mortes, qui deviendront sa plus importante source de revenus : 



    

 

Entre 1864 et 1872, Fantin Latour réalise ses tableaux les plus célèbres, en allant à contre-courant de l'impressionnisme naissant, développant les portraits de groupes, comme "Un atelier aux Batignoles" :

 


 

Outre les natures mortes, qu'il continue de produire abondamment, Fantin Latour s'adonne à des créations plus imaginaires à la fin de sa carrière, fortement inspirées de sa passion pour la musique, notamment Hector Berlioz et Wagner. C'est d'abord une démarche personnelle, puis, son travail plaisant au biographe Adolphe Jullien, celui ci lui demandera d'illustrer ses biographies de Berlioz et Wagner !



J'avais d'ailleurs eu l'occasion de travailler sur tout le travail de Fantin Latour autour de l'oeuvre de Berlioz, que ce soit des oeuvres "hommages" à l'artiste, ou des illustrations lithographiques de ses oeuvres musicales, lors de l'exposition "Fantin Latour interprète Berlioz" présentée au Musée Hector Berlioz en 2011... c'était alors l'une de mes toutes premières visites guidées créées avec celle de la Maison Natale, que j'assure toujours, 6 ans après !

C'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé notamment "L'anniversaire", que je vous présenterai plus en détail lors d'un prochain billet découverte : 

 




La fin de carrière de Fantin Latour est fortement marquée par les créations imaginaires, il n'exposera d'ailleurs plus que ça au Salon après 1890, avec, on le constate, un goût prononcé pour le corps féminin...


 

 

 




 

L'exposition se conclue sur une reconstitution de l'atelier de Fantin Latour, accompagnée des photos du véritable atelier de l'artiste, véritable musée : 



  

  



Ne manquez pas d'aller faire un tour ensuite dans la Tour de l'Isle, pour la dernière partie de l'exposition dédiée à la collection de photographies de nus de Fantin-Latour, pour qui il était sans doute plus simple de travailler sur photo plutôt que d'après modèles. Une cinquantaine de clichés sont proposés, mais la collection de Fantin Latour en rassemble 1400 ! 

 

 

J'espère que cette petite présentation sans prétention vous aura néanmoins donné l'envie d'aller au Musée de Grenoble (re)découvrir cette exposition... faites vite, elle sera décrochée le 18 Juin prochain !!!

Plus de photos pour vous convaincre dans mon album FACEBOOK ICI !

A très vite pour d'autres idées de sortie... ! ;-)


 

Votre guide de poche, Steve.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Festival Berlioz "SO BRITISH - Berlioz à Londres au temps des expositions universelles" (18 août/3 septembre 2017)

 

Dans une douzaine de semaines, s'ouvrira une nouvelle édition du Festival Berlioz, dédié cette année aux aventures anglaises de notre compositeur côtois, un festival plus long qu'à l'accoutumée puisqu'il se tiendra du 18 août au 4 septembre 2017 !


LE SAVIEZ-VOUS ?

Un des premiers artistes à organiser un festival dès les années 1830, c'est... Hector Berlioz !
"... une série de manifestations musicales, autour d'un même lieu, d'une même idée, des journées festivalesques" nous raconte-t-il dans ses Mémoires.



LE MOT DU DIRECTEUR :

"Le thème du Festival Berlioz 2017 intitulé "Berlioz à Londres au temps des expositions universelles" décline musicalement une des aventures les plus exaltantes de la vie du génie romantique français : l'accueil londonien et les différents séjours réalisés dans cette ville où il marchait sur les pas de Mendelssohn, vers la reconnaissance et le succès qui lui faisaient défaut en France.

De plus, son séjour de 1851, largement commenté dans ses Mémoires, articles et chroniques journalistiques présente l'événement mondial et historique de la première exposition universelle, décrit les instruments découverts et les musiques entendues, et offre des pistes programmatiques extraordinaires : du grand répertoire de son temps aux musiques exotiques en passant par les dernières technologies de la facture instrumentale : tout un programme !"


Bruno Messina, Directeur du Festival Berlioz


L'OUVERTURE LE VENDREDI 18 AOÛT 2017 :

Après la fonte des cloches en 2013, le "concert monstre" en 2014la "Route Napoléon" en 2015" ou encore le Château de Sassenage l'année dernière... la Grande Ouverture festive aura lieu avec un concert à Saint-Antoine-l'Abbaye, dans l'Eglise abbatiale (12€ à 45€)

WELCOME TO ALL THE PLEASURES :

  • H.Purcell - Ode to St Cecilia "Welcome to all the pleasures"
  • B.Britten - Hymn to St Cecilia
  • G.F.Haendel - Ode to St Cecilia 'From harmony, from heav'nly harmony"


LES TEMPS FORTS METTANT A L'HONNEUR HECTOR BERLIOZ :
 

  • Samedi 19 Août : "Le concert Shakespearien" (Au Château Louis XI, 21h)
    • Beatrice et Bénédict : ouverture
    • Grande ouverture du Roi Lear
    • Marche funèbre pour la dernière scène d'Hamlet
    • La Mort d'Ophélie
    • Fantaisie sur "La Tempête"
    • Roméo et Juliette (extraits)
  • Vendredi 25 Août : "Désir et magie autour des pavillons exotiques" (Au Château Louis XI, 21h)
    • ​M.Ravel - Shéhérazade
    • E.Lalo - Namouna (extraits)
    • L.De Meyer / H.Berlioz - Marche marocaine
    • L.Delibes - Lakmé (extrait)
    • C.Saint-Saëns - La Princesse jaune, ouverture
    • H.Berlioz - La Captive ; L'Arabe jaloux (orchestration Y.Chauris)
    • C.Saint-Saëns - Bacchanale (extrait de Samson et Dalila)
  • Dimanche 27 Août : "Le sacre du printemps" (Au Château Louis XI, 21h)
    • ​H.Berlioz - Intrata di Rob-Roy MacGregor
    • T.Adès - Polaris
    • I.Stravinsky - Le sacre du printemps
  • Mercredi 30 Août : "La Damnation de Faust" (Au Château Louis XI, 21h)
     
  • Jeudi 31 Août : "Sur un air irlandais" (Au Château Louis XI, 21h)
    • ​H.Berlioz - Irlande, 9 mélodies (nouvelle orchestration A.Lavandier)
    • F.Mendelssohn - Les Hébrides, ouverture
    • F.Mendelssohn - Symphonie N°3 "Ecossaise"
  • Vendredi 1er Septembre : "Londres-Rome (sans escale)" (Au Château Louis XI, 21h)
    • ​W.Sterndale Bennett - Parisina op. 3, ouverture
    • F.Mendelssohn - Symphonie N°4 "Italienne"
    • H.Berlioz - Harold en Italie
  • Samedi 2 Septembre : "Berlioz Forever" (Au Château Louis XI, 21h)
    • ​H.Berlioz - Les nuits d'été
    • H.Berlioz - La Symphonie Fantastique

       

LES CONCERTS GRATUITS :
 

  • NOUVEAU : TEA TIME, à 15h tous les jours au Musée Hector Berlioz

    Chaque jour, afin d'honorer l'une des plus importantes traditions britanniques, le festival vous invite à apprécier un concert de musique romantique suivi d'un thé dans le jardin du musée.
     
  • "Sous le balcon d'Hector", à 19h tous les jours dans le Jardin du Musée Hector Berlioz :

    Tous les soirs, sous le balcon d'Hector, venez découvrir des univers musicaux en rapport à la thématique : l'ensemble Nulla Dies Sine Musica et un ensemble de cornemuses écossaises se partagent les soirées pour vous proposer un répertoire authentiquement britannique ainsi qu'un répertoire de cuivres avec des instruments présentés par Adolphe Sax à l'Exposition Universelle de 1851 !
  • "Sous la halle médiévale", les Dimanches 27 Août et 3 Septembre 2017 à 11h à La Côte Saint André :

    Deux rendez-vous à ne pas manquer avec notamment un "flash mob" animé par les jeunes et brillants musiciens de l'Orchestre National des jeunes de Grande-Bretagne !



MES VISITES GUIDEES ET ATELIERS AU MUSEE HECTOR BERLIOZ :



Ayant remporté le marché des visites guidées pour le Musée Hector Berlioz, j'assurerai, pour la 7e année consécutive, différentes animations dans le cadre du Festival Berlioz... avec près d'une trentaine de rendez-vous :

Les visites gratuites de la Maison Natale : 

Tous les jours à 11h du 18 Août au 3 Septembre 2017, sauf les Samedi 19, Mardi 22, et Dimanche 27 Août, ainsi que le Dimanche 3 Septembre 2017.



Les visites gratuites de l'exposition temporaire "Berlioz à Londres au temps des expositions universelles" :

Tous les jours à 14h du 18 Août au 3 Septembre 2017, sauf les Samedi 19 et Mardi 22 Août 2017.

L'AFTERNOON TEA :

Le Lundi 28 Août 2017, un après-midi "so british" (atelier cuisine...)


Pour réserver vos places de concert et consulter le programme complet du Festival Berlioz, il n'y a bien sûr qu'une seule adresse : le site internet officiel !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°39 : Le viaduc du Pont du Boeuf, à RIVES



Un petit billet-découverte "patrimoine/architecture", ça faisait longtemps !

Mes visites du weekend m'ont inspiré, et notamment la balade sur les bords de Fure que j'ai assuré hier pour l'AHPPV (Association Histoire et Patrimoine du Pays Voironnais) : l'un des premiers éléments de patrimoine que j'aborde, c'est le Viaduc du Pont du Boeuf !

On l'aperçoit brièvement lorsqu'on empreinte l'autoroute entre Grenoble et Lyon, mais à pieds, il est possible de s'en approcher bien plus près pour admirer son architecture !






Ce viaduc fut inauguré le 12 Juillet 1857, deux jours après la mise en service de la section "Rives - Piquepierre" de la ligne "Saint Rambert d'Albon - Rives".
Il permet de franchir le ruisseau de la Fure et son vallon, et ainsi de relier Lyon Perrache à Marseille, via Grenoble, dès l'année suivante, grâce à ses 273 mètres de long portés par 16 arches (de 14m de large chacun). Il culmine, au plus haut, à 45 mètres de hauteur !



Une question subsiste : pourquoi ce nom, Pont du Boeuf ?

Il semblerait que cela résulte d'une déformation, au fil du temps, du toponyme "Pas du Beut", qui autrefois rappelait qu'ici on se trouve au "bout" de 4 communes : Réaumont, Apprieu, Saint-Blaise-du-Buis et... Rives ! 

Vous pourrez venir admirer de plus près ce viaduc, et découvrir d'autres éléments du patrimoine de la Fure, en suivant mes balades guidées du Dimanche 30 Avril et Dimanche 13 Août 2017, à 15h ! Le départ se fera du Stade Levatel... n'hésitez pas, c'est GRATUIT ! ;-)

A très vite, ici ou sur le terrain, pour d'autres découvertes ! 


Votre guide de poche, Steve.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~