2nde Guerre Mondiale

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°16 : Lettre d'un Juif réfugié à Grenoble sous l'occupation italienne


Après une petite accalmie durant les vacances scolaires, demain je serai de retour au Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère où j'ai pas mal guidé ces dernières semaines, je me suis donc dit que ça pouvait être sympa de mettre en lumière ce lieu à travers ce billet-découverte dominical aujourd'hui ! 

Enfin "sympa", vous attendez pas à vous fendre la poire non plus, car le sujet est très sérieux ! Mais il peut être aussi très intéressant.

Les objets et documents présentés au sein de l'exposition permanente sont nombreux, je suis donc souvent contraint de n'en montrer qu'une partie au cours de mes visites guidées.

Mais il y en a que je présente systématiquement. Par exemple, cette lettre d'un Juif réfugié à Grenoble sous l'occupation italienne, adressée le 7 Juin 1943 à un proche à Paris, alors occupée par les Allemands (mais la lettre fut interceptée par la censure à Vichy le 10) :


Musee de la Résistance et de la déportation de l'Isere - Lettre d'un juif réfugié à Grenoble sous l'occupation italienne

S'il s'agit ici d'un fac-similé, le plus important reste évidemment le texte, qui nous en apprend beaucoup sur la situation des réfugiés Juifs à Grenoble durant l'occupation italienne. Je le fais d'ailleurs lire à chaque visite par mes élèves. A la fois pour me reposer (bah ouais faut pas déconner !), mais aussi pour qu'ils s'écoutent, et s'intéressent à l'Histoire, et quoi de mieux pour cela que les mots de ceux qui l'ont vécu ?!

"Je suis à Grenoble, parce qu'à Lyon ce sont les Allemands qui sont là, et on ne sais pas ce qui peut nous arriver, tandis qu'ici ce sont les Italiens qui règnent et sont vraiment très chics avec nous.
Tu m'écris que tu voudrais venir ici, je te crois, car ici, c'est la vraie Palestine, et on peut s'amuser comme dans le vieux temps.
Je sais malheureusement que tu n'as pas d'argent, ici il y a un comité qui donne 300 frs par personne et par mois et un autre qui donne 400 frs par mois et par personne, c'est l'argent américaine..."


PETIT RAPPEL HISTORIQUE :

L'occupant italien est présent à Grenoble dès Novembre 1942.
Alors que la capitale des Alpes appartenait à la zone libre dirigée par Pétain et Vichy depuis la signature de l'Armistice le 22 Juin 1940, le débarquement des Alliés en Afrique du Nord le 8 Novembre 1942 (opération "Torch") inquiète Hitler, qui craint alors pour la suite un débarquement dans le sud de la France, qu'il ne contrôle pas. Il réplique donc par l'opération "Anton", dès le 11 Novembre 1942 : en une journée, toute la zone libre est occupée.
Mais déjà fortement sollicitée sur le front russe, l'armée allemande sera ici aidée par l'armée italienne, qui sera ainsi chargée d'occuper toute la région alpine, dont Grenoble. Deux occupations bien différentes !


La lettre nous apprend que cet occupant italien est visiblement "très chic" avec les Juifs, l'auteur parle même de Grenoble comme de la "vraie Palestine", comme s'il était chez lui à pouvoir "s'amuser comme dans le Vieux Temps", soutenu financièrement qui plus est par l'argent américain.

La situation des Juifs à Grenoble semblait donc apaisée sous l'occupation italienne, après les 1ères rafles organisées quelques mois plus tôt par le régime de Vichy.

Malheureusement, lorsque les Nazis remplaceront les Italiens à Grenoble à partir de Septembre 1943, ils vont vite mettre un terme à cette relative tranquilité pour rattraper le retard pris dans les "quotas de déportation" dans la région... mais çà, c'est une autre histoire, si vous voulez en savoir plus, je vous raconterai peut être la suite dans un prochain billet... sinon vous pouvez aussi me suivre en visite guidée ! ;-)

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère fête ses 50 ans !

Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isere fête ses 50 ans !

Un demi-siècle ça se fête !
Le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère organise pour l'occasion 4 événements !



=> Un colloque, "Commémorer la Guerre en France/Europe (XXe-XXIe)", les Jeudi 7 et Vendredi 8 Avril 2016 au Palais du Parlement de Grenoble (Inscription obligatoire auprès du musée avant le Lundi 4 Avril 2016, au 04-76-42-38-53 ou musee.resistance@cg38.fr)

          - Jeudi 7 Avril : 09h30/12h00 - Commémorer la guerre, pourquoi ?
                                  13h30/16h00 - Formes et rituels de la commémoration.

          - Vendredi 8 Avril : 09h00/12h00 - Usages de la commémoration : visibilité et oublis
                                       13h30/16h00 - Table ronde "Les Ecueils de la commémoration"


=> Un livre, "50 ans!", disponible en boutique du musée à partir du 29 Avril 2016

Il sera consacré à l'histoire du musée, les conditions de sa création, ses évolutions... et aux personnes qui ont contribué à son développement !


=> Un évènement sportif, la Course de la Résistance, le Dimanche 8 Mai 2016 à 10h30 au départ de la Caserne de Bonne, 11h30 au Parc Paul Mistral pour les enfants. 

L'année dernière, à l'occasion des 70 ans de l'Armistice du 8 Mai 1945, le Musée avait organisé sa 1ère Course de la Résistance dont je vous avais d'ailleurs parlé sur ce blog. 
Pour fêter ses 50 ans, le Musée propose une nouvelle édition de sa course, à travers un parcours inédit de 8 kms, qui reliera les lieux marquants de la guerre à Grenoble.

Parcours course de la resistance 2016

Toutes les informations sur la course, et inscriptions sur le site du département ICI

=> Une soirée électro-swing, le Vendredi 1er Juillet 2016, à 20h30 dans la cour du Musée

Soirée dansante et festive sur des airs d'électro-swing (entrée libre dans la limite des places disponibles)
Initiation par des danseurs professionnels puis concert du groupe Lamuzgueule.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
 

8 Mai 1945 - 8 Mai 2015 : Une course pour le 70e anniversaire de l'Armistice !

Affiche course de la resistance 2015

 

Pour la 1ère fois, le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère et la Ville de Grenoble organise une "Course de la Résistance" le 8 Mai 2015, à partir de 11h, à l'occasion du 70e anniversaire de l'Armistice.

Au programme : une course à pied de 10 kms à travers la ville pour découvrir à votre rythme les sites emblématiques de la Seconde Guerre Mondiale à Grenoble, entre la Place de la Résistance (Presqu'Île) et le Parc Paul Mistral.
Une course à la fois "sportive" et culturelle, puisque des panneaux d'informations ponctueront le parcours.

Le tarif est de 4€ par personne jusqu'au 23 avril, puis 8€, et enfin 10€ le jour J pour ceux qui voudront s'inscrire sur place. Sinon c'est possible en ligne ICI !

A noter qu'une version "rando famille" partira à 11h45, avec deux itinéraire (5 et 10kms) réalisables à pied, à vélo ou même en rollers !

Voici un petit aperçu du parcours qui vous attend :

Parcours course de la resistance 2015

 

ATTENTION, suite à la montée des eaux de l'Isère ces derniers jours, le tracé du parcours de la Course de la Résistance est modifié, voici le nouveau :

 

 

Bonne course à tous !

Votre guide de poche, Steve.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Vercors 40/44", du 14 Juin au 13 Octobre 2014 au MRDI

.

Après la rétrospective sur les évènements de l'Automne 43 durant l'exposition précédente, le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère poursuit son travail de mémoire, en consacrant sa nouvelle exposition temporaire estivale aux évènements qui marquèrent le maquis du Vercors au cours de l'été 1944, quelques semaines tout juste avant la libération de la région...

L'exposition s'ouvre d'abord sur la dimension géographique que recouvre le mot Vercors, qui de plateau est devenu aujourd'hui un Parc Naturel Régional beaucoup plus étendu.

Puis on nous présente le massif AVANT la guerre, un territoire déjà ouvert et animé, par les activités pastorales et sylvicoles, mais aussi déjà les premiers "touristes".

Ensuite, l'exposition reprend, étape par étape, l'évolution de ce massif au cours du conflit, après la déclaration de guerre puis la mise en place du Régime de Vichy, puis les différents "Vercors" qui vont se succéder :

  • Le "premier Vercors" (1941-43) qui correspond aux prémices de la Résistance, avec le "Plan Montagnard", la naissance des premiers maquis... et les premières attaques de l'occupant pour les détruire.
  • Le "deuxième Vercors" (1943-1944), le coeur du conflit, avec la "renaissance" du maquis au cours du printemps 1944 malgré les attaques allemandes
  • Le "troisième Vercors" (juin-juillet 1944), entre l'espoir du débarquement des Alliés en Normandie le 6 Juin 1944 et la désillusion d'un Plan Montagnards abandonné par ces mêmes Alliés et de milliers de résistants pris au piège et massacrés sur le maquis par l'occupant au cours de l'été... 

Sans oublier évidemment l'après-guerre et la reconstruction... 

Croisant des sources françaises et allemandes pour un regard inédit et faire le point sur ce que nous savons du conflit dans la région, cette exposition profite également de ce 70e anniversaire pour revenir sur les questions de mémoire, en étudiant les nombreuses représentations que le Vercors a pu suscité depuis la Libération, que ce soit à travers les livres, les films, la musique, les discours politiques... qui ont fait du maquis du Vercors un maquis "emblème".

"Vercors 40/44" sera présentée du 14 Juin au 13 Octobre 2014 au Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère, à Grenoble.

Bonne visite à tous,

Votre guide de poche, Steve.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

JEUX - Mots Mêlés N°4 : Seconde Guerre Mondiale et Résistance

8 Mai 1945 : Il y a 69 ans, jour pour jour, le Général de Gaulle annonce la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Alors aujourd'hui, je vous propose une petite grille de mots mêlés consacrée à ce conflit, à l'Occupation et à la Résistance, des évènements sur lesquels je reviens régulièrement aux cours de mes visites guidées du Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère à Grenoble.

Comme c'est un sujet riche, une grille encore plus grande (600 lettres), 86 mots à trouver, pour découvrir quel était le vrai nom de l'Abbé Pierre, un acteur important de la Résistance iséroise.

Comptez entre 20 et 30 minutes pour cette grille, que vous pouvez TELECHARGER ICI !

Gin steve mots m l s 4 seconde guerre mondiale et r sistance l abb pierre

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~