Lyon

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°41 : L'Atelier de Soierie, à Lyon



 




Pour ce billet dominical, une nouvelle idée de sortie, du côté de Lyon cette fois : l'Atelier de Soierie ! 
C'est un lieu que je conseille toujours aux visiteurs qui me suivent en visite guidée à Lyon.

Situé à deux pas de la Place des Terreaux et de l'Hôtel de Ville, il s'agit du dernier atelier de sérigraphie en France à imprimer les soies à la main. Depuis 1994, cet atelier privé de la Maison Brochier s'est ouvert au public afin de faire découvrir à ses 20/30 000 visiteurs annuels l'impression au cadre plat (à la lyonnaise), l'impression à la planche et le peint main sur panne de velours.

 


 

 

Comme vous pouvez le voir, l'Atelier de Soierie n'est en aucun cas un musée ! C'est bel et bien un atelier en activité, et c'est ce qui fait la richesse du lieu : lors de votre visite, vous verrez à l'oeuvre l'imprimeur qui vous détaillera la technique de l'impression au cadre : préparation des couleurs, décomposition des couleurs du dessin, préparation des cadres (l'atelier en possède plus de 3000 !), fixation des couleurs, finitions...
Et à l'étage, on peindra devant vous à la main la panne de velours du moment, tout en vous précisant les spécificités de cette technique où il faut savoir être minutieux !

L'Atelier de soierie est aujourd'hui spécialisé dans la reproduction d'art, il réalise ainsi foulards et autres étoffes pour les musées, tout en créant aussi ses propres collections chaque année.

La boutique à l'étage vous permettra d'avoir un aperçu de la variété de production de l'atelier (foulards, cravates...), avec souvent des pièces uniques ou rares... l'avantage du "fait main" !

 

 

Une étape incontournable pour compléter une visite du quartier de la Croix Rousse !




INFOS PRATIQUES :

Adresse :
33 Rue Romarin 69 001 LYON

Horaires d'ouverture : 
Lundi au Vendredi : 9h30-13h / 14h-18h30
Samedi : 9h-13h / 14h-18h
Fermé le dimanche et les jours fériés 

Tarifs : 
GRATUIT pour les individuels
6€/personne pour les groupes sur réservation


 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La Fête des Lumières 2016, à LYON

Voilà un petit moment que je n'ai rien publié sur ce blog... il faut dire que les dernières semaines de 2016 furent pour moi très chargées, puisque outre mes dernières visites régulières de l'année au Musée Hector Berlioz à La Côte Saint André, j'étais également en charge des sorties terrain des écoles participant au projet pédagogique du Pays d'Art et d'Histoire du Pays Voironnais, un travail qui se poursuivra d'ailleurs en ce début d'année 2017 !

J'ai également eu l'occasion de guider et d'accompagner un groupe tout au long du weekend de la Fête des Lumières, qui faisait son grand retour à Lyon ! C'était il y a tout juste un mois, mais je trouvais sympa, pour commencer 2017 ici, de partager avec vous quelques images que j'ai pu attraper ici et là durant l'une des soirées illuminées, pour prolonger encore un peu la magie des fêtes qui s'éloignent... bon visionnage, en n'oubliant pas d'activer la HD des vidéos ! ;-)


Quelques vidéos du spectacle principal, projeté Place des Terreaux sur les façades de l'Hôtel de Ville et du Musée des Beaux Arts :

 

 

 

D'autres projections étaient bien sûr proposées, à différents endroits de la ville, mais, étant avec mon groupe qui avait un planning précis, avec rdv au restaurant, je n'ai pu profiter de toutes les animations ! J'ai notamment manqué l'autre incontournable de la Fête des Lumières : la projection sur la Cathédrale Saint-Jean !

Néanmoins, si nous n'avons pas toujours pu rejoindre les animations, certaines venaient à nous, comme cette fanfare originale, sur les quais de la Saône devenus 100% piétons pour l'occasion : 



 

La colline de Fourvière s'était elle aussi parée de ses plus belles couleurs : 

Fete des lumieres 2016 - Fourviere


Vous retrouverez DANS CET ALBUM FACEBOOK quelques photos professionnelles, bien plus appréciables !

Et vous, avez vous profité de cette Fête des Lumières 2016 ? N'hésitez pas à partager ici votre avis sur cette nouvelle édition, vos photos... !
 


Votre guide de poche, Steve.

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°23 : La Maison des Canuts, à LYON

Ces dernières semaines, j'ai beaucoup travaillé sur de nouvelles visites lyonnaises. J'ai notamment assuré mes premières visites du quartier de la Croix Rousse, la "colline qui travaille", ou du moins travaillait, car c'est là bas qu'on trouvait autrefois les canuts, ces ouvriers tisseurs de soie, et de fils d'or et d'argent.

Pour aller encore plus loin dans la découverte du quartier, mais surtout du travail de ses habitants d'autrefois, j'ai proposé à mon groupe de sudistes en séjour sur Lyon la semaine passée, de faire une escale à la Maison des Canuts, un petit musée créé en 1970 par la COOPTIS (Coopérative de tissage).

Si vous ne connaissez pas, je vous en conseille vivement la visite !
Elle se déroule en deux temps : une démonstration de tissage sur un véritable métier Jacquard pour bien comprendre le métier, et une présentation en salle de l'histoire de la soie. Comptez environ 50 minutes pour l'ensemble de la visite.


Maison des Canuts à Lyon Démonstration de tissage

 

 

 

 

 

Librement, vous pourrez découvrir également les 2 salles du musées, ainsi que la boutique bien sûr, présentant leur production.

Mais, mieux que des mots, voici une petite vidéo :

 




INFOS PRATIQUES POUR ORGANISER VOTRE VISITE : 

Adresse :
10-12 Rue d'Ivry 69004 LYON
Horaires d'ouverture : Tous les jours sauf dimanche et jours fériés, de 10h à 18h30 (2€ l'entrée)
Visites commentées : Du lundi au samedi à 11h et à 15h30
Tarifs visites : Adultes 7€ / Scolaires-Etudiants 4€ / Jusqu'à 11 ans GRATUIT (prix incluant l'entrée)
 

Bonne visite à tous... et à la semaine prochaine pour un nouvea billet-découverte !

Steve, votre guide de poche !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°21 : Le Musée Miniature et Cinéma (LYON)

 La terrible reine des aliens             Guizmo le petit mogwaiMrs doubtfire



 

 

 

 

 

 

Celui qui parcourt le Vieux-Lyon, et notamment la Rue Saint-Jean, ne se doute pas en flânant entre les "bouchons lyonnais" et les belles façades Renaissance, que derrière l'une d'entre elles habitent la terrible reine des Aliens, Guizmo le gentil mogwai qui a pu bercé son enfance, ou encore Mrs Doubtfire que beaucoup auraient aimé avoir pour nounou... eh oui, ils habitent tous là, au coeur du Vieux-Lyon !

Musee miniature et cinema entree rue saint jeanMusee miniature et cinema facade place de la basoche
 















Il est vrai que l'on peut passer devant la bâtisse sans forcément y prêter attention, car c'est plutôt sur la Place de la Basoche qu'elle offre sa plus belle façade avec une belle galerie d'escalier du XVIème siècle. Mais c'est bien au 60 Rue Saint-Jean que se trouve l'entrée du Musée Miniature et Cinéma.

A chaque fois que je fais découvrir le Vieux Lyon à mes groupes, je le conseille, d'autant plus au groupe de ce matin vu la météo peu clémente qui a bien arrosé notre balade... autant terminer la journée au sec et profiter de ce paradis insoupçonné au coeur de la capitale des Gaules !

Decors du film Decors du film

Le voyage commence avec les premières salles dédiées aux décors exceptionnels du film "Le Parfum : Histoire d'un meurtrier" (2006), reconstituant, entre autres, l'atelier et la boutique d'une parfumerie, avec pas moins de 1300 flacons créés pour l'occasion... un travail de titan !

Si, comme moi, votre bagage cinématographique est proche du néant et que le film "Le Parfum" ne vous évoque rien, rassurez vous, vous trouverez forcément votre bonheur dans les salles suivantes. Vous y rencontrerez notamment la belle Mystique de X-Men, quelques cousins de la Planète des Singes, ou encore La Chose des 4 Fantastiques...

     Mystique     Planetes des singes     La chose

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais attention, le Musée Miniature et Cinéma n'est pas le Musée Grévin des personnages de cinéma !
C'est avant tout l'histoire du cinéma, et notamment l'évolution des effets spéciaux, qui nous est racontée, à travers des costumes, des prothèses, des décors, mais aussi des documents manuscrits, comme ces dessins préparatoires du film Stargate (1992) où l'on reconnait entre autres la Porte des Etoiles, qui deviendra surtout célèbre quelques années plus tard sur le petit écran grâce à la série Stargate SG-1, que j'adorais regarder... d'ailleurs, j'ai perdu 10 ans devant la lance Goa-uld ! :D

          Dessins preparatoires du vaisseau pyramide de stargateLance goa uld pour le film stargateDessins preparatoires de la porte des etoiles pour stargate

Plus de 350 objets sont ainsi exposés, chacun y trouvera donc son compte... voici ma petite sélection en photo, essayez de les reconnaitre avant de cliquer sur la photo pour savoir dans quels films ils ont été utilisés ! ;-)

               Prothese d'orque pour Le Seigneur des AnneauxBaguette magique du celebre sorcier Harry PotterLes griffes originales de Wolverine

Bouclier porté par Brad Pitt dans TroieFausse flèche pour simuler le talon percé d'Achille portée par Brad Pitt dans Troie

Masque de V pour VendettaLa combinaison pour devenir bill le bottier de pirates des caraibes

Evidemment, ce n'est qu'un tout petit échantillon des richesses de ce lieu exceptionnel, qui continue d'acquérir régulièrement de nouvelles pièces, comme la tête de tricératops de Jurassic Park arrivée récemment !

Tete du triceratops de Jurassic Park

Quelques films permettent également de comprendre les effets spéciaux d'une sélection de films, et on se rend compte que parfois, le numérique a pris beaucoup, beaucoup de place... ! 
 

Comme son nom l'indique, ce Musée Miniature et Cinéma s'intéresse aussi... aux miniatures !

Cinéma et miniatures sont bien sûr intimement liés mais si plus de 100 décors miniatures sont présentés ici c'est avant tout parce que le fondateur du musée, Dan Ohlmann, est lui-même miniaturiste ! Il présente ici ses oeuvres ainsi que les créations de miniaturistes du monde entier... c'est donc parti pour un nouveau voyage, cette fois dans l'univers de l'infiniment petit, avec plus d'un millier de pièces exposées !

Voici quelques exemples pour vous mettre "l'eau à la bouche" :

Aliments miniaturesPoissonnerie miniature

 

 

 

 

 

 

Grande salle du restaurant du paquebot Normandie version miniature (Dan Ohlmann)
La Grande Salle du restaurant du Paquebot Normandie, en miniature (Dan Ohlmann)

Le Maxim's à Paris version miniature (Dan Ohlmann)

Le Maxim's à Paris en miniature (Dan Ohlmann)

Le bouchon lyonnais miniature (Dan Ohlmann)

Le Bouchon Lyonnais en miniature (Dan Ohlmann)

Pour voir l'ensemble de mes photos, vous pouvez consulter mon album dédié au Musée Miniature et Cinéma sur Facebook, en espérant qu'il vous donnera envie de le visiter vous aussi lors de votre prochain passage dans le Vieux Lyon !

Prévoyez bien 1h30 à 2h pour profiter au mieux des lieux.

 

 
  
Horaires d'ouverture :


  Du Lundi au Vendredi :
  De 10h00 à 18h30

  Samedi et Dimanche :
  De 10h00 à 19h00

  Vacances scolaires :
  Tous les jours de 10h00 à 19h00

  Fermetures exceptionnelles :
  Le 25 décembre et le 1er Janvier

  Fermeture de la billetterie :
  1h avant la fermeture du musée

 

 

  Tarifs :

  Adultes : 9€

  Séniors : 8€

  Enfants (4 à 15 ans) : 6.50€

  Tarif famille nombreuse : Adultes 8€ / Enfants 6€

  Tarif réduit : 6.50€
  (étudiants, demandeurs d'emploi, personne handicapée)


  Contacts :

  Téléphone : 04-72-00-24-77

  Site internet : www.museeminiatureetcinema.com

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

un justificatif)

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°18 : La Fresque Végétale Lumière à Lyon

Lyon - Fresque végétale Lumiere

Hier j'effectuais ma toute première visite guidée dans le quartier de la Croix Rousse à Lyon ! Cette nouvelle visite sera d'ailleurs très prochainement ajoutée à ma poche de visites guidées lyonnaises... d'ici là, je souhaitais partager avec vous dans ce nouveau billet découverte dominical une petite trouvaille (pas si petite que ça d'ailleurs !), que j'ai moi même découvert lors de mes longs repérages dans ce célèbre quartier lyonnais.

Il s'agit de la Fresque Végétale Lumière !

Pour les Lyonnais ce ne sera peut être pas une découverte, encore que, cette fresque inaugurée le 14 octobre 2011 rue de l'Annonciade au pied de la Croix Rousse, sur un mur qui ne faisait pas vraiment rêvé, ne se trouve pas forcément dans la partie la plus animée du quartier. Pour moi en tout cas ce fut une belle surprise !
J'adore les murs peints, que la ville développe un peu partout dans ses différents quartiers, et j'aime qu'on redonne un peu de place à la nature en ville, alors quand une oeuvre urbaine combine art ET nature... c'est top !

D'autant plus qu'ici, au delà du décor, on voyage également. Les paysages représentés entre les plantations sont en effet inspirés de trois photographies de Yann Arthus Bertrand, l'idée étant d'amener le spectateur à réflechir, à s'intéresser et se questionner, sur les menaces qui pèsent sur l'environnement, et sur des personnes dans des régions aussi lointaines que l'Argentine, le Mali ou encore le Brésil !

Une fresque à la fois ornementale et donc... instructive !

Voici deux photos pour comparer l'avant et l'après... 



... c'est quand même bien plus appréciable aujourd'hui non ?!

Je vous glisse ci-après quelques zooms sur les paysages, ainsi que leur "description" officielle. 

 

Cultures dans la province de Misiones (Argentine)

Lyon - Fresque végétale Lumière - Cultures dans la province de Misiones (Argentine)

A la pointe nord de l'Argentine, bénéficiant d'un climat subtropical, la province de Misiones est le berceau du maté, l'incontournable boisson des Argentins. L'herbe à maté est originaire de cette région où les Indiens Guaranis la consommaient déjà en infusion avant l'arrivée des missions jésuites au XVIème siècle.
Aujourd'hui, les plantations hébergeant les feuilles aux propriétés tonifiantes épousent les courbes de niveau. Cette physionomie du paysage agricole fut déclarée obligatoire en 1953 pour protéger les cultures de l'érosion provoquée par des pluies souvent torrentielles.
Actuellement, le milieu rural est en 1ère ligne dans la crise économique que traverse le pays, et 90% des petits producteurs de maté sont touchés. On enregistre en revanche une augmentation massive des cultures d'OGM dont la surface a été multipliée par 30 entre 1996 et 2001.
Avec 22% de la production transgénique mondiale, l'Argentine occupe la 2e place, juste derrière les USA.


Cultures maraîchères aux environs de Tombouctou (Mali)

Lyon - Fresque Végétale Lumière - Cultures maraîcheres aux environs de Tombouctou (Mali)

Située à la limite de la zone saharienne et de la zone sahelienne, Tombouctou connait des températures diurnes pouvant atteindre 50°C, des plus n'excédant pas 150mm par an et un sol argileux. Dans ces conditions, l'agriculture est un défi.
Constitués d'une juxtaposition de parcelles d'environ 1m de côté dans lesquelles l'eau est utilisée avec parcimonie, ces jardins peuvent ainsi supporter les conditions extrêmes. Ils produisent des légumes (pois, fèves, lentilles, haricots, choux, salades...) destinés à la population qui souffre de carences en vitamines et sels minéraux.
Ce maraîchage dans les dunes est une façon de faire face à l'avancée des sables, poussés par l'harmattan soufflant du Sahara, qui gagnent du terrain chaque année et menacent d'ensevelir complètement Tombouctou et son patrimoine historique.

Troupeau de zébus sur une route près de Caceres, Mato Grosso (Brésil)

Lyon - Fresque végétale Lumière - Troupeau de zébus sur une route près de Càceres, Mato Grosso (Brésil)

Le Mato Grosso est l'une des régions agricoles les plus riches du Brésil. Elevage et cultures s'y pratiquent sur d'immenses propriétés exploitées de façon extensive, les fazendas. Près des 2/3 des surfaces cultivables du pays appartiennent à moins de 3% de la population. La moitié reste inexploitée, tandis que plus de 25 millions de paysans sans terre survivent grâce à des emplois agricoles précaires.
Cette situation entraine de violents conflits, qui ont fait plus de 1000 morts ces 10 dernières années. Moteur de la lutte, le "Movimento dos sem terra" (le Mouvement des sans terre) cherche à imposer un partage plus équitable des superficies agricoles Depuis 1985, les actions d'occupation des terres ont contraint l'Etat à accorder des titres de propriété à plus de 250 000 familles.
Mais seule une réforme agraire pourrait améliorer les choses. Aucun gouvernement n'a encore osé s'y atteler, de peur de contrarier les intérêts des riches propriétaires et des multinationales installées au Brésil.


Cette fresque peinte et plantée a été réalisée par les peintres muralistes de CitéCréation, c'était d'ailleurs leur 500e réalisation... ! Ils ont ici collaboré avec Carnevalflor (pour les plantations végétales), et les services de la Ville de Lyon (pour l'éclairage), le tout financé par une quinzaine de partenaires-mécènes.

Un beau projet, qui participe pleinement à l'embellissement de la Ville de Lyon... ça vous plait ?! 

 



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~