Patrimoine - Monuments/Lieux

Petit best-of de mes articles où je vous présente un lieu, un monument... une visite virtuelle pour vous donner envie de les découvrir "en vrai", avec ou sans moi ! :)

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°68 : Le Château de Longpra, à Saint-Geoire en Valdaine (ISERE)


Notre région comporte de beaux châteaux, et j'ai déjà eu l'occasion de vous en présenter quelques-uns sur ce blog, notamment le Château du Passage et le Château de Pupetières, qui sont tout près de chez moi en Isère, ou encore le Château de Montrottier, un peu plus loin en Haute-Savoie, non loin d'Annecy et des Jardins Secrets.

Pour le billet-découverte de ce dimanche, nous restons en Isère, et plus particulièrement en Pays d'Art et d'Histoire du Pays Voironnais où je guide beaucoup, avec le Château de Longpra que j'aimerais vous faire (re)découvrir.

Chateau de Longpra

Il se trouve dans le Val d'Ainan, à Saint-Geoire en Valdaine plus précisément, un peu à l'écart du village :

UN PEU D'HISTOIRE...

A l'origine à cet emplacement, se trouvait une maison forte, signalée dès le XIVème siècle : elle faisait alors partie de la seigneurerie de Montferrat. Elle est acquise en 1536 par un notaire royal alors installé à Saint-Geoire en Valdaine, un certain Charles Pascal : la demeure venait de trouver une famille qui ne quittera plus les lieux, jusqu'à nos jours ! 

Il faut néanmoins attendre le XVIIIème siècle pour que la vieille maison forte devienne la belle demeure actuelle : on la doit à Pierre Antoine Pascalis, conseiller et futur président du Parlement de Grenoble. La famille grimpe les échelons, elle se doit donc d'avoir un beau château ! 

Les anciennes douves sont néanmoins conservées, et remises en eau, offrant ainsi, avec le parc et les terrasses aménagées à la même époque, un environnement exceptionnel :

Chateau de Longpra - Vue aérienne

Au XIXème siècle, le dernier des Pascalis de Longpra n'a pas de descendance, il lègue donc son domaine à sa nièce et filleule Eugénie Chosson du Colombier, vers 1844. Elle avait épousé une décennie plus tôt le baron Anselme Pasquier de Franclieu, et c'est toujours aujourd'hui la famille de Franclieu qui possède les lieux, ouverts à la visite depuis 1984 !
 

PETITE VISITE VIRTUELLE...

Comme pour le Château de Pupetières le mois dernier, je vous propose aujourd'hui une petite visite virtuelle des intérieurs du Château de Longpra, grâce à quelques photos prises lors de ma visite il y a quelques semaines... 

Chateau de Longpra - Grand escalier central

Château de Longpra - Grand salon d'été

Chateau de Longpra - Salle a manger

Chateau de Longpra - Chambre

Je m'arrête là pour ne pas trop en dévoiler, je ne vous ai montré que les pièces "principales", mais la visite guidée des lieux vous en montrera évidemment beaucoup plus, et, surtout, vous permettra d'en connaître bien plus précisément l'histoire !

Ne manquez pas également, dans les communs du château, le petit Musée de l'outil à bois, qui présente une belle collection d'outils de menuiseries et d'ébenisteries des XVIIIème et XIXème siècles. Ils furent pour certains utilisés par la célèbre famille Hache, qui réalisa notamment les parquets et une partie du mobilier du château.

Chateau de Longpra - Musée de l'outil à bois

Toujours dans les communs, vous trouverez durant cette saison 2018 deux expositions.
Une exposition "historique", sur les "Isérois dans la Grande Guerre" à l'occasion des commémorations du Centenaire de la fin de la 1ère Guerre Mondiale, et une exposition "artistique", avec les oeuvres peintes et sculptées de Mireille Belle (intérieur/extérieur). Je vous en parlerai plus en détails très prochainement dans un prochain billet dédié !

Sachez enfin qu'il est possible de privatiser le Château de Longpra, qui peut ainsi accueillir vos événements : mariages, séminaires d'entreprise... il suffit de contacter les propriétaires pour connaître les différentes formules qu'ils peuvent vous proposer.


INFOS PRATIQUES POUR ORGANISER VOTRE VISITE :


Jours et horaires d'ouverture : 

Les samedis et dimanches, de 14h à 18h, jusqu'au 30 septembre 2018
De 11h à 19h pour les Journées Européennes du Patrimoine les 15 et 16 Septembre 2018.


Tarifs : 

Adultes : 8 euros


Visite guidée du château, promenade libre dans le parc, musée de l'outil à bois, projection d'un film documentaire

Parc et extérieurs : 5 euros


Promenade libre dans le parc, musée de l'outil à bois, projection d'un film documentaire

Jeunes de 7 à 18 ans, étudiants et demandeurs d'emploi (sur présentation d'un justificatif) : 5 euros


Visite guidée du château, promenade libre dans le parc, musée de l'outil à bois, projection d'un film documentaire

Enfants de moins de 7 ans : gratuit
Visite guidée du château, promenade libre dans le parc, musée de l'outil à bois, projection d'un film documentaire

 

A très vite pour d'autres découvertes !
 

Steve Vachet, votre guide de poche !

 

Chateau de Longpra - Portail, et sculpture de Mireille Belle (expo 2018)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°66 : Le Château de Pupetières, à Châbons (ISERE)


Cette semaine, j'ai profité d'une légère accalmie sur mon planning (bienvenue après un 1er semestre record !) pour changer de casquette, ou presque, en devenant touriste quelques heures ! L'occasion de (re)découvrir les richesses de notre région, et d'envisager de nouvelles visites et circuits...

Je ne suis pas allé très loin, puisqu'à 10 minutes de chez moi j'ai pu visiter le Château de Pupetières.

Chateau de Pupetieres

Il m'a tellement plu que je me suis dit qu'une petite visite virtuelle vous plairait aussi... je me trompe ? Aller, suivez moi, il faut passer le porche pour prendre son billet d'accès, et entrer dans le domaine !

Chateau de Pupetieres - Porche d'entrée

Une fois le porche franchi, le château, ses communs et son cadre magnifique s'offrent à nous : à droite, les douves et la cascade, alimentée par les eaux de la colline ; sur la gauche, les vastes dépendances construites en galets roulés.

Chateau de Pupetieres - Cascade

Chateau de Pupetieres - Communs et bassin

Et devant nous, le Château bien sûr, et sa fontaine ! 

Chateau de Pupetieres - Façade Est

Le Château de Pupetières fut érigé pour l'essentiel dans les années 1860-1870 par le très célèbre architecte Viollet-le-Duc, à la demande du Marquis Alphonse de Virieu, qui possédait là une ancienne maison forte que son père Aymon de Virieu avait commencé à restaurer et à transformer, après les destructions liées à la Révolution Française. Quand on jette un oeil à ce qu'était le château avant ces travaux... on ne peut qu'admirer le travail accompli !

Chateau de Pupetieres avant 1830 - Dessin attribué à Stéphanie de Virieu

Chateau de Pupetieres - Façade sud

Pour comparer l'avant/après, retenez que les parties "historiques" sont celles avec l'enduit lisse... autrement dit, toutes les façades en galets roulés, ont été réalisées par Viollet-le-Duc (toute la partie gauche sur la photo) !

Nous découvrirons plus en détails les extérieurs et le parc après, entrons vite au frais plutôt, pour découvrir les intérieurs du château, à commencer par le vestibule et ses superbes tapisseries, qui servaient aussi bien de décoration que d'isolation thermique à l'époque : 

Chateau de pupetieres vestibule

La visite se poursuit du côté du grand escalier, qui dessert les différents étages du château, malheureusement inaccessibles à la visite guidée.

Chateau de Pupetieres - Grand escalier rdcChateau de Pupetieres - Grand escalierChateau de Pupetieres - Grande horloge


Nous continuons donc au RDC, avec une première pièce de réception, le Petit Salon, qui, comme le vestibule, est orné de magnifiques tapisseries :

Château de Pupetieres petit salon

Mais l'une des pièces les plus remarquables est sans doute la suivante, le Grand Salon, richement décoré et meublé... les images parlent d'elles-mêmes :

Chateau de Pupetieres - Grand Salon

Chateau de Pupetieres - Grand SalonChateau de Pupetieres - Grand SalonChateau de Pupetieres - Grand Salon

Chateau de Pupetieres - Grand salonChateau de Pupetieres - Grand SalonChateau de Pupetieres - Grand SalonChateau de Pupetieres - Grand Salon

 

Je vous fais grâce des commentaires sur le décor ou le mobilier, ce billet-découverte est juste là pour vous donner un aperçu en images de ce qui vous attend au Château de Pupetières, et vous inviter à le visiter par vous même : les guides du château vous présenteront en détail tout ça !

Poursuivons notre visite virtuelle, avec la Salle à Manger, beaucoup plus modeste au premier coup d'oeil...

Chateau de Pupetieres - Salle à manger

Mais levez les yeux : ce qui apparait comme un superbe plafond en bois, n'est en réalité que... trompe-l'oeil ! C'est de la peinture !

Chateau de Pupetieres - Salle à manger (faux bois au plafond)

La visite se termine un petit peu plus loin, avec la Bibliothèque, qui comporte plusieurs milliers d'ouvrages. Des échelles "repliables" permettent d'accéder à l'étage. Remarquez les petites tablettes pour consulter un livre sur le "balcon".

Chateau de Pupetieres - Bibliotheque (contre jour)

Chateau de Pupetieres - Bibliothèque

La Bibliothèque a aussi investi l'une des tours, mettant bien à profit l'espace pourtant réduit offert par celle-ci. L'ensemble des ouvrages est répertorié, chacun a sa fiche dans un petit meuble où elles sont toutes classées par genre et ordre alphabétique :

Chateau de Pupetieres - La Bibliotheque s'étend à la tour voisineChateau de Pupetieres - Bibliotheque, inventaire

D'autres objets et meubles sont présentés mais, là encore, je vous invite à suivre la visite guidée du château, très complète, pour en savoir plus !

La Bibliothèque marquant la fin de la visite des intérieurs, allons faire un tour maintenant du côté des extérieurs, et d'abord, l'architecture même du château, avec ses tours prévues pour être en encorbellement au départ, puis finalement "portées" par de larges pierres de taille :Chateau de Pupetieres - Les tours faussement suspendues en façade sudChateau de Pupetieres - Détail tour en galets roulés, façade sud

Plusieurs éléments viennent enrichir le décor des façades, notamment la galerie côté sud, et le perron couvert à l'entrée, sur la façade Est.

Chateau de Pupetieres - Galerie en façade sud

Chateau de Pupetieres - Perron d'entrée

Prenons désormais un peu de recul, pour admirer le château dans son écrin de verdure et d'eau :

Chateau de Pupetieres - Château, tour de l oratoire et étang

Le parc est relativement simple, mais l'omniprésence de l'eau (cascade, douves, étang...) suffit à lui donner une ambiance particulière, renforcée par la belle vue sur le vallon de la Bourbre :

Chateau de Pupetieres - Vue sur l'étang, l'oratoire et le vallon de la Bourbre

La petite tour est un oratoire :

Chateau de Pupetieres - Peintures de la voûte de l'oratoireChateau de Pupetieres - Oratoire

Il est possible à pied de faire le tour de l'étang, le retour se fait par le petit bosquet qui le borde à flanc de colline... offrant un "cadre végétal" pour une dernière photo du château !

Chateau de Pupetieres - Ecrin de verdure

On retraverse les douves, et nous voici de nouveau dans la cour principale, qu'on ne veut quitter, bercé par le bruit de la cascale... mais il est bel et bien temps de partir après ce voyage enchanteur au XIXème siècle !

Chateau de Pupetieres - Les communs

Vous l'aurez compris, avec la trentaine de photos postées, je suis "tombé amoureux" de ce château, qui est l'une des plus belles demeures du Dauphiné. Il est d'ailleurs classé Monument Historique depuis 1972. J'espère qu'un jour j'aurais l'occasion de l'intégrer dans l'un de mes circuits, et que je pourrais y guider mes visiteurs... un jour qui sait !

D'ici là j'espère que cette visite virtuelle vous a plu, et j'espère surtout qu'elle vous a donné envie d'aller voir ça de plus près, de vos propres yeux, car mes photos ne rendent pas forcément justice à la beauté des lieux ! Entre deux ploufs au Lac de Paladru situé à quelques kilomètres seulement, c'est une bonne idée de sortie à la fraîche, les murs épais du château assurant une climatisation naturelle des lieux... ce qui est appréciable en ces jours caniculaires !

Mais dépêchez vous, le Château de Pupetières fermera ses portes le 12 août cette année, il ne vous reste donc plus que deux petites semaines pour le visiter en toute tranquilité ! Sinon il vous faudra attendre ensuite Septembre, avec les Journées du Patrimoine, et surtout, le weekend des Journées des Plantes, un événement incontournable dans la région qui attire chaque année des centaines de passionnés et collectionneurs de fleurs et plantes... ce sera donc un peu moins "calme" pour visiter les lieux... mais une bonne excuse pour y revenir ! 



INFOS PRATIQUES 2018 : 

Jours et horaires d'ouverture :

 => Ouvert du 14 juillet au 12 Août 2018, tous les jours de 14h à 18h
 => Ouvert pour les Journées du Patrimoine, les 15 et 16 Septembre 2018, de 10h à 18h
 => Ouvert pour les Journées des Plantes, les 29 et 30 Septembre 2018, de 10h à 18h

Tarifs : 

 => Individuel : 6€/personne
 => Spécial Journées du Patrimoine : 4€ au lieu de 6€/personne

Localisation : 

 

A très vite pour d'autres découvertes dans la région !

Steve VACHET, votre guide de poche !

Chateau de Pupetieres - Château, communs et les petits canards

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°63 : La Grange Dimière, à LE PIN


Aujourd'hui, j'entamais ma saison 2018 à la Grange Dimière, à Le Pin, avec une visite inédite pour présenter les lieux mais aussi et surtout pour présenter les travaux de restauration effectués cet hiver sur ce bâti monumental du XVIIème siècle, inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1987.

Grange Dîmière 2018

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore les lieux, je me suis dit qu'un petit billet découverte pourrait être sympa pour vous les faire découvrir virtuellement... et vous inciter, pourquoi pas, à venir visiter la Grange prochainement (et pourquoi pas suivre une de mes visites guidées ?! ;-) )

UNE SACREE GRANGE...

Chartreuse de la Sylve Bénite vers 1750La Grange Dimière est une ancienne dépendance du Monastère chartreux de la Sylve Bénite, situé à quelques centaines de mètres.

Eh oui, tout le monde dans la région connaît généralement le Monastère de la Grande Chartreuse, fondé en 1084 par Bruno et ses compagnons au coeur du Massif de la Chartreuse (et reconstruit plusieurs fois depuis), mais moins nombreuses sont les personnes à savoir que très vite, d'autres Chartreuses ont été, à proximité de la Maison Mère.

Ici, c'est dès 1116 que des Chartreux viennent établir un nouveau monastère, qui se développera très vite grâce aux seigneurs locaux (les Virieu, les Clermont...), mais également grâce à l'Empereur Frédéric de Barberousse, dont l'un des fils, Thierry, entra à la Sylve Bénite peu de temps après sa fondation.

Comme partout où ils s'installèrent, les Chartreux aménagèrent le territoire environnant, exploitant champs et forêts pour subvenir aux besoins de leur monastère.

Et c'est justement pour stocker leurs récoltes qu'ils firent bâtirent la Grange Dimière à proximité, ainsi que pour y rassembler les produits de la dîme, cet impôt que devaient payer autrefois les paysans au clergé (10% de leur récolte).

La Grange Dimière - 1655, la Grange est reconstruite

Bien qu'il soit indiqué 1655 au dessus du porche d'entrée, la Grange est mentionnée dès 1549. 1655 est sans doute la date de reconstruction de l'édifice, au moment même où le monastère est lui même restauré après avoir subi de lourds dommages lors des guerres de religion.

 

UNE ARCHITECTURE MONUMENTALE... PARTIELLEMENT CONSERVEE :

Si aujourd'hui la Grange Dimière offre une architecture imposante, il faut s'imaginer que l'édifice originel était encore plus grand. En effet, avant l'incendie qui le ravagea en 1906, il mesurait 35m de long, 22.5m de large et 18m de haut. Si la hauteur est toujours là, il manque une bonne moitié de la Grange, car lors de la restauration entreprise dans les années 1990's, on a fait le choix de conserver et consolider l'existant plutôt que de reconstruire artificiellement toute la partie manquante. Cela explique la présence d'un "écorché" à l'arrière (et à l'intérieur) du bâtiment.

La Grange Dimière - Vue de l'arrière, un édifice

Entièrement bâtie en galets maçonnés enduits, la Grange est couverte d'une immense toiture à forte pente, de plus de 700m2, composée d'une massive charpente de bois, et plus de 30 000 tuiles écailles... soit plus de 50 tonnes à supporter ! 

La Grange Dimière - Une architecture monumentaleLa Grange Dimière - L'architecture mise en lumière par l'artiste Blux en 2017
 

La Grange Dimière - Coup d'oeil sous la toiture

Ces dimensions hors norme et cette architecture exceptionnelle témoignent de la richesse et de la puissance de l'Ordre des Chartreux.

 

UN LIEU D'EXPOSITION D'ART CONTEMPORAIN... ET DE SPECTACLE VIVANT :

Depuis sa restauration il y a une vingtaine d'années, la Grange Dimière fait partie des équipements culturels du Pays Voironnais, et propose chaque année deux expositions d'art contemporain, dont la visite est GRATUITE. Les artistes exposés, séléctionnés par un jury, doivent toujours concevoir et proposer des oeuvres en lien avec l'histoire et/ou l'architecture particulière du lieu.

La Grange Dimière - Exposition Blux 2017

La Grange Dimière - Exposition Charles Payan 2015 La Grange Dimière - Exposition Charles Payan 2015

 

Grange Dimière - Expo Michel Gardelle - Mai-Juin 2018

Grâce à son atelier aménagé dans les anciennes étables, la Grange Dimière propose également diverses activités et stages pour apprendre à façonner la matière : ateliers céramique, raku, faïence... la programmation varie en fonction des artistes intervenants. Parallèlement à ces activités "pratiques", sont aussi organisées des rencontres artistiques : des lectures, des conférences...

A ne pas manquer : le Festival des Nuits Hors la Grange, les 1er, 2 et 3 Août, 3 soirées exceptionnelles dédiées au spéctacle vivant dans le verger de la Grange... là aussi, comme pour les expositions, c'est GRATUIT !

Et bien sûr, vous pouvez aussi suivre mes visites guidées pour découvrir en détail l'histoire de la Grange et les vestiges du Monastère de la Sylve Bénite... !

La Grange peut aussi être une simple escale/pause culturelle lors d'une rando ou d'une balade estivale en VTT autour du Lac de Paladru tout proche... bref, vous l'aurez compris, il y en a pour tous les goûts ! ;-)

Pour consulter le programme complet de la saison, n'hésitez pas à consulter le site internet de la Grange Dimière, et rejoignez sa Page Facebook pour suivre toute son actualité !

Pour ma part je vous dis à très vite... à la Grange, ou ailleurs ! ;-)

 

INFORMATIONS PRATIQUES POUR ORGANISER VOTRE VISITE :

Horaires et jours d'ouverture 2018 :

Mai / Juin / Septembre / Octobre : les weekends et jours fériés de 14h à 18h

Juillet / Août : tous les jours de 14h à 18h

Localisation :

 



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

Mes visites guidées 2018 à la Grange Dimière

Grange Dîmière 2018

 

Dimanche, j'entamerai ma 4e année de collaboration avec la Grange Dimière, en Pays d'Art et d'Histoire du Pays Voironnais.

3 visites différentes sont proposées cette année, pour (re)découvrir l'histoire et l'architecture monumentale de cette ancienne dépendance de la Chartreuse de la Sylve Bénite, inscrite à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1987.


Voici le programme, en espérant vous croiser à l'un de ces rendez-vous, qui sont tous GRATUITS : 


Grange Dimière - Travaux 2017/2018

DIMANCHE 27 MAI 2018, à 15h
DIMANCHE 17 JUIN 2018, à 15h

Les Coulisses de la Grange Dimière
(GRATUIT, 1h30, 
Inscription obligatoire au 04-76-93-16-99)


Ancienne dépendance monastique, la Grange s'impose depuis près de 4 siècles dans le paysage. Les récents travaux conduits sur site sont l'occasion de découvrir la rénovation des anciennes étables, de la couverture en bois, avec une présentation des techniques mises en oeuvre et reproductibles dans les bâtiments anciens.

 

Grange Dimière - Expo Michel Gardelle - Mai-Juin 2018

DIMANCHES 15 et 29 JUILLET 2018, à 15h
DIMANCHES 12 et 26 AOÛT 2018, à 15h


Une sacrée grange
(GRATUIT, 1h30/2h environ)


Après une découverte de la Grange Dimière et son exposition du moment, la visite se poursuivra à l'extérieur à la découverte des paysages façonnés par les Chartreux.

 

Grange Dimière - Travaux 2017-2018 - Les étables

DIMANCHE 30 SEPTEMBRE 2018, à 15h : 

Monument Historique en chantier
(GRATUIT / 2h / Inscription obligatoire au 04-76-93-16-99)


Restauré et transformé en lieu d'exposition, l'historique monument de la Grange Dimière s'offre cette année une cure de jouvence. Une rencontre à voix multiples, avec un guide conférencier, la responsable du site et un professionnel du bâtiment, pour évoquer 20 ans de pratique de restauration du patrimoine et dévoiler les secrets du chantier.

 


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°60 : Le Château de Montrottier, à LOVAGNY (Haute-Savoie)

Aujourd'hui, pour notre billet-découverte dominical, je vous embarque pour une visite virtuelle en Haute-Savoie, près d'Annecy, pour découvrir le magnifique Château de Montrottier !

Château de Montrottier


J'ai découvert ce château au printemps 2017, lorsqu'une agence italienne m'en demanda une visite guidée... cela ne s'est pas fait, mais mes repérages sur le site m'ont séduit, et je compte bien intégrer ce château dans mon offre de visites guidées, et pourquoi pas dans un circuit aux alentours d'Annecy ? Cela ne s'est pas fait en 2017 car j'ai eu beaucoup d'autres visites à créer, j'espère avoir le temps cette année, bien que mon planning soit déjà bien chargé et que de nombreuses nouveautés soient déjà prévues !
J'ai malgré tout pris le temps d'y retourner il y a quelques semaines, pour suivre une formation donnée par Julien Coppier, responsable des collections du château, pour commencer à peaufiner tout ça... 

Château de Montrottier - Vue des jardins


Mais trève de bavardages !
Allons-y pour une petite visite "virtuelle" de ce château construit au Moyen-Âge pour contrôler notamment le passage des Gorges du Fier, axe stratégique autrefois. Bien que transformé par la suite, notamment au XIXème siècle par sa propriétaire d'alors Mathilde de Rochette, le château a su conserver son identité médiévale, en témoignent encore la Tour dite des Religieuses (partie la plus ancienne du château, XIIIème siècle), le logis des Chevaliers du XIVème siècle et ses magnifiques plafonds à caissons (XV/XVIème), ainsi que le donjon de 35m de haut (XVème siècle, sommet restauré au XIXème siècle).

 

Chateau de Montrottier - Le donjonChateau de Montrottier - Logis des chevaliers

Chateau de Montrottier - Plafond à caissons de la salle des chevaliers

Le logis des comtes, bâti à l'ouest à la même époque que le logis des chevaliers (nord), a été largement modifié au XIXème siècle, ses galeries en bois ayant été remplacées par des galeries en calcaire et molasse dans la seconde moitié du XIXème siècle par Mathilde de Rochette, alors propriétaire, qui réalisa aussi l'entrée du château qui devait devenir une chapelle, mais visiblement l'argent manqua... ! Il faut dire qu'elle en avait déjà beaucoup investi dans la restauration des différentes parties du château, comme la Tour de Rochette, ou encore l'agrandissement et l'embellissement des terrasses... 

Chateau de Montrottier - Galeries du logis des comtes Chateau de Montrottier - Entree

Chateau de Montrottier - Tour de Rochette et terrasses ouest

Chateau de Montrottier - Terrasses sud

Ruinée par ces travaux, Mathilde de Rochette devra vendre Montrottier à la famille Frèrejean, le 13 mai 1876. Trente ans plus tard, par le jeu des héritages et successions, le château devient la propriété d'un certain Léon Marès, grand collectionneur, qui va faire de ce château son cabinet de curiosités, qu'il léguera à sa mort à l'Académie Florimontane, à condition que ses collections soient laissées en l'état, et ouvertes au public... c'est ce qui fait aujourd'hui toute l'originalité et l'authenticité des collections du Château de Montrottier : un voyage dans les "musées" d'il y a un siècle, puisque rien n'a bougé (ou presque) depuis 1916 ! Et il y en a partout, du sol au plafond... 

Chateau de Montrottier - Les collections de Léon Marès (Tour des religieuses)

Chateau de Montrottier - Collections de Léon Marès (Salle des chevaliers)

Chateau de Montrottier - Collections de Léon Marès (Logis des comtes)

Les objets sont d'origine très diverses, et ne se limitent pas à la France ou même l'Europe. Leur présentation n'obéit à aucune véritable classification scientifique, mais on peut toutefois remarquer quelques "grands ensembles" : les armes, les faïences, les objets orientaux... 

Chateau de Montrottier - Collections de Léon Marès (les armes) Chateau de Montrottier - Collections de Léon Marès (les objets orientaux)Chateau de Montrottier - Collections de Léon Marès (les faiences)

Chateau de Montrottier - Collections de Léon Marès - Jeu d'échecs chinois

Outre la richesse et la variété des collections que je ne peux résumer en quelques photos (il y a plusieurs milliers d'objets !), c'est surtout la présentation "dans son jus" de ces objets qui est exceptionnelle, car si Léon Marès fut loin d'être le seul collectionneur de la fin du XIXème/début XXème à avoir son cabinet de curiosités, c'est sans doute l'un des derniers, pour ne pas dire le dernier, à être conservé en l'état, dans sa présentation d'il y a un siècle !

Et bien que ce soit déroutant pour le visiteur au premier abord, c'était la volonté de Léon Marès que ses collections soient présentées ainsi, l'Académie Florimontane s'attache donc à préserver les salles de collections depuis le décès du collectionneur...
C'était également une de ses dernières volontés d'être enterré sur son domaine, ne vous étonnez donc pas si une sobre tombe marque le paysage du château ! 

Chateau de Montrottier - Tombe de Léon Marès



J'espère que cette visite virtuelle vous a donné envie d'aller visiter par vous-même ce bijou patrimonial haut-savoyard, il est d'ailleurs situé à moins d'un quart d'heure des Jardins Secrets dont je vous ai déjà parlé, c'est peut être donc l'occasion pour vous d'organiser une belle journée de découverte dans les environs d'Annecy ! Et si vous cherchez un guide... vous savez où me trouver ! ;-)


INFORMATIONS PRATIQUES POUR ORGANISER VOTRE VISITE : 

Jours et horaires d'ouverture : 

     - Avril, Mai, Juin et Septembre 2018 : du mercredi au dimanche de 10h à 18h (visites guidées à 11h et 15h)
     - Juillet et Août 2018 : tous les jours de 10h à 19h (visites guidées à 11h, 14h, 16h et 17h)
     - Ouvertures exceptionnelles les Lundis 30 Avril, 7 et 21 Mai 2018.

     - Tous les jeudis du 19 Juillet au 16 Août 2018, animations spéciales :
       "Les Jeudis du Donjon" (conteuse, saltimbanques, Festijeux...)

     - ATTENTION :
       Salle des armes et salle des collections orientales accessibles seulement en visite guidée.
       Salle des faïences et dentelles inaccessibles entre 12h30 et 13h30.


     

Tarifs individuels : 

     - Adultes : 8€
     - Enfants (5-15 ans) : 6€
     - Familles (2 adultes + 2 enfants : 22€
    - Réduits : 7€ (demandeurs d'emploi, étudiants, personnes handicapées et accomapgnateurs, sociétaires Crédit Agricole, Carte Cezam, ainsi que les amis et voisins de Montrottier sur présentation du ticket de caisse : Château de Ripaille et de Menthon, Golf de Montrottier, Gorges du Fier).

A savoir : 

Réceptions, mariages, séminaires... vous pouvez louer les salles du château ! Plus de renseignements ici.

Localisation : 

A très vite pour d'autres découvertes ! 


Steve, votre guide de poche !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~