Un dimanche = Une découverte

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°68 : Le Château de Longpra, à Saint-Geoire en Valdaine (ISERE)


Notre région comporte de beaux châteaux, et j'ai déjà eu l'occasion de vous en présenter quelques-uns sur ce blog, notamment le Château du Passage et le Château de Pupetières, qui sont tout près de chez moi en Isère, ou encore le Château de Montrottier, un peu plus loin en Haute-Savoie, non loin d'Annecy et des Jardins Secrets.

Pour le billet-découverte de ce dimanche, nous restons en Isère, et plus particulièrement en Pays d'Art et d'Histoire du Pays Voironnais où je guide beaucoup, avec le Château de Longpra que j'aimerais vous faire (re)découvrir.

Chateau de Longpra

Il se trouve dans le Val d'Ainan, à Saint-Geoire en Valdaine plus précisément, un peu à l'écart du village :

UN PEU D'HISTOIRE...

A l'origine à cet emplacement, se trouvait une maison forte, signalée dès le XIVème siècle : elle faisait alors partie de la seigneurerie de Montferrat. Elle est acquise en 1536 par un notaire royal alors installé à Saint-Geoire en Valdaine, un certain Charles Pascal : la demeure venait de trouver une famille qui ne quittera plus les lieux, jusqu'à nos jours ! 

Il faut néanmoins attendre le XVIIIème siècle pour que la vieille maison forte devienne la belle demeure actuelle : on la doit à Pierre Antoine Pascalis, conseiller et futur président du Parlement de Grenoble. La famille grimpe les échelons, elle se doit donc d'avoir un beau château ! 

Les anciennes douves sont néanmoins conservées, et remises en eau, offrant ainsi, avec le parc et les terrasses aménagées à la même époque, un environnement exceptionnel :

Chateau de Longpra - Vue aérienne

Au XIXème siècle, le dernier des Pascalis de Longpra n'a pas de descendance, il lègue donc son domaine à sa nièce et filleule Eugénie Chosson du Colombier, vers 1844. Elle avait épousé une décennie plus tôt le baron Anselme Pasquier de Franclieu, et c'est toujours aujourd'hui la famille de Franclieu qui possède les lieux, ouverts à la visite depuis 1984 !
 

PETITE VISITE VIRTUELLE...

Comme pour le Château de Pupetières le mois dernier, je vous propose aujourd'hui une petite visite virtuelle des intérieurs du Château de Longpra, grâce à quelques photos prises lors de ma visite il y a quelques semaines... 

Chateau de Longpra - Grand escalier central

Château de Longpra - Grand salon d'été

Chateau de Longpra - Salle a manger

Chateau de Longpra - Chambre

Je m'arrête là pour ne pas trop en dévoiler, je ne vous ai montré que les pièces "principales", mais la visite guidée des lieux vous en montrera évidemment beaucoup plus, et, surtout, vous permettra d'en connaître bien plus précisément l'histoire !

Ne manquez pas également, dans les communs du château, le petit Musée de l'outil à bois, qui présente une belle collection d'outils de menuiseries et d'ébenisteries des XVIIIème et XIXème siècles. Ils furent pour certains utilisés par la célèbre famille Hache, qui réalisa notamment les parquets et une partie du mobilier du château.

Chateau de Longpra - Musée de l'outil à bois

Toujours dans les communs, vous trouverez durant cette saison 2018 deux expositions.
Une exposition "historique", sur les "Isérois dans la Grande Guerre" à l'occasion des commémorations du Centenaire de la fin de la 1ère Guerre Mondiale, et une exposition "artistique", avec les oeuvres peintes et sculptées de Mireille Belle (intérieur/extérieur). Je vous en parlerai plus en détails très prochainement dans un prochain billet dédié !

Sachez enfin qu'il est possible de privatiser le Château de Longpra, qui peut ainsi accueillir vos événements : mariages, séminaires d'entreprise... il suffit de contacter les propriétaires pour connaître les différentes formules qu'ils peuvent vous proposer.


INFOS PRATIQUES POUR ORGANISER VOTRE VISITE :


Jours et horaires d'ouverture : 

Les samedis et dimanches, de 14h à 18h, jusqu'au 30 septembre 2018
De 11h à 19h pour les Journées Européennes du Patrimoine les 15 et 16 Septembre 2018.


Tarifs : 

Adultes : 8 euros


Visite guidée du château, promenade libre dans le parc, musée de l'outil à bois, projection d'un film documentaire

Parc et extérieurs : 5 euros


Promenade libre dans le parc, musée de l'outil à bois, projection d'un film documentaire

Jeunes de 7 à 18 ans, étudiants et demandeurs d'emploi (sur présentation d'un justificatif) : 5 euros


Visite guidée du château, promenade libre dans le parc, musée de l'outil à bois, projection d'un film documentaire

Enfants de moins de 7 ans : gratuit
Visite guidée du château, promenade libre dans le parc, musée de l'outil à bois, projection d'un film documentaire

 

A très vite pour d'autres découvertes !
 

Steve Vachet, votre guide de poche !

 

Chateau de Longpra - Portail, et sculpture de Mireille Belle (expo 2018)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°67 : La lagune glaciaire de Jökulsarlon, en ISLANDE


Chaque 1er dimanche du mois depuis janvier, je vous embarque pour une excursion virtuelle à l'autre bout du monde, dans un pays que j'ai eu la chance de visiter ces dernières années, que ce soit lors d'accompagnements, ou lors de voyages personnels.

En ce premier dimanche du mois d'août, j'avais initialement prévu de vous embarquer au Sri Lanka, où je vous ai déjà emmené en février (
pour découvrir le Rocher du Lion), mais vu la canicule qui frappe de plein fouet notre région, changement de destination : nous retournons nous rafraîchir en Islande, où je vous ai déjà emmené début Juillet, pour vous rafraîchir déjà, avec la cascade de Skogafoss !

Cascade de Skogafoss

Mais aux grands maux les grands remèdes comme on dit : puisque le thermomètre ne cesse de grimper, j'ai trouvé dans mes souvenirs de voyages encore mieux qu'une cascade pour vous rafraîchir, direction cette fois-ci une lagune glaciaire, celle de Jökulsarlon.

Islande - Lagune glaciaire de Jökulsarlon

Une petite vidéo vous parlera peut être un peu plus... attention, ça "décoiffe" un peu :

Imaginez-vous bien que ce vent que vous entendez est GLACIAL ! Et même avec plusieurs couches de vêtements chauds sur le dos, vous le sentez passer... !

La lagune glaciaire de Jökulsarlon se situe à l'Est de l'île :

 

Comme on peut le voir sur les cartes, elle est issue du glacier Vatnajökull, le plus grand glacier européen ! On ne pourra donc pas trouver mieux pour vous rafraîchir ! :)

Le site de Jökulsarlon est particulièrement connu, c'est un des sites emblématiques de l'Islande, et pour cause : c'est ici que de gros icebergs, détachés du glacier Vatnajökull, commencent à fondre et forment un immense lac, sur lequel ils dérivent : 

Islande - Lagune glaciaire de Jökulsarlon - Icebergs

Islande - Lagune glaciaire de Jökulsarlon - Icebergs à la dérive

Là encore peut être qu'une vidéo sera plus parlante, et vous rafraîchira davantage, au son du vent glacial qui régnait lorsque j'y étais !

Certains blocs s'échouent sur les rives de ce lac, l'occasion de faire quelques photos originales... votre guide de poche ne s'en est pas privé évidemment ! Il faut dire qu'on se sent un peu le "roi du monde" ici, dans l'immensité de ce paysage glacial, avec personne ou presque à l'horizon... !

Islande - Lagune glaciaire de Jökulsarlon - Icebergs échoués

Islande - Lagune glaciaire de Jökulsarlon - Votre guide de poche s'improvisant roi des glaciers (ça se voit que j'ai froid ?!)

(Oui, j'ai froid !).

Il ne faut pas hésiter à se balader le long de la berge du lac, afin de trouver les plus beaux icebergs, ceux qui ont partiellement fondus et pris une forme digne d'une sculpture, ou encore ceux qui ne sont pas blancs, mais plutôt d'un bleu turquoise ou plus foncé ! La météo n'était pas vraiment avec nous, puisque nous n'avons pas eu de soleil sur ce site (on voit sur les photos qu'il éclaire bien le glacier par contre), donc mes photos ne sont pas aussi jolies et époustouflantes que dans les guides touristiques, mais tout de même, nous avons réussi de belles prises !

Islande - Lagune glaciaire de Jökulsarlon - Icebergs (détail)

Islande - Lagune glaciaire de Jökulsarlon - Icebergs bleus

Remarquez que le vent glacial est toujours là !

Pour les blocs qui n'ont pas totalement fondu, ou ceux qui ne se sont pas échoués sur les berges du lac, la dérive continue plus à l'Est. En effet, la côte étant toute proche, un petit passage leur permet de rejoindre l'Océan Atlantique !

A eux la liberté... à moins qu'ils ne soient repoussés par les flots de l'océan et ne viennent s'échouer sur la plage de sable noir juste après l'embouchure, une plage devenue la "plage de diamant", du fait de ces nombreux petits blocs blancs scintillants au soleil sur le sable noir. Même s'ils n'ont pas scintillé lors de notre passage, le spectacle reste remarquable et l'on devine ce que cela doit donner par beau temps :

Islande - Embouchure de la lagune glaciaire de Jökulsarlon

Islande - Plage de diamant de Jökulsarlon

Je terminerai par une dernière petite vidéo, prise juste avant le pont qu'on voit ci-dessus (seule "trace" de la présence humaine...!), au niveau de l'embouchure du lac, là où les icebergs se "stockent" avant de se déverser dans l'Océan Atlantique... en prenant un peu de hauteur on a une vue d'ensemble du lac, de la langue glacière à l'arrière ainsi que le glacier lui même ! L'occasion de prendre quelques dernières bourrasques de vent glacial !



Voilà, je m'arrête là ! J'espère que ce billet-découverte vous aura plu, et qu'il vous aura été rafraîchissant !

Pour ma part je vous dis à très vite sur le terrain pour mes prochaines "vraies" visites qui seront sans doute un peu plus "chaudes", et pour ceux qui resteront au frais chez eux, à bientôt pour d'autres visites virtuelles... ! ;-)

 

Steve VACHET, votre guide de poche !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 
 

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°66 : Le Château de Pupetières, à Châbons (ISERE)


Cette semaine, j'ai profité d'une légère accalmie sur mon planning (bienvenue après un 1er semestre record !) pour changer de casquette, ou presque, en devenant touriste quelques heures ! L'occasion de (re)découvrir les richesses de notre région, et d'envisager de nouvelles visites et circuits...

Je ne suis pas allé très loin, puisqu'à 10 minutes de chez moi j'ai pu visiter le Château de Pupetières.

Chateau de Pupetieres

Il m'a tellement plu que je me suis dit qu'une petite visite virtuelle vous plairait aussi... je me trompe ? Aller, suivez moi, il faut passer le porche pour prendre son billet d'accès, et entrer dans le domaine !

Chateau de Pupetieres - Porche d'entrée

Une fois le porche franchi, le château, ses communs et son cadre magnifique s'offrent à nous : à droite, les douves et la cascade, alimentée par les eaux de la colline ; sur la gauche, les vastes dépendances construites en galets roulés.

Chateau de Pupetieres - Cascade

Chateau de Pupetieres - Communs et bassin

Et devant nous, le Château bien sûr, et sa fontaine ! 

Chateau de Pupetieres - Façade Est

Le Château de Pupetières fut érigé pour l'essentiel dans les années 1860-1870 par le très célèbre architecte Viollet-le-Duc, à la demande du Marquis Alphonse de Virieu, qui possédait là une ancienne maison forte que son père Aymon de Virieu avait commencé à restaurer et à transformer, après les destructions liées à la Révolution Française. Quand on jette un oeil à ce qu'était le château avant ces travaux... on ne peut qu'admirer le travail accompli !

Chateau de Pupetieres avant 1830 - Dessin attribué à Stéphanie de Virieu

Chateau de Pupetieres - Façade sud

Pour comparer l'avant/après, retenez que les parties "historiques" sont celles avec l'enduit lisse... autrement dit, toutes les façades en galets roulés, ont été réalisées par Viollet-le-Duc (toute la partie gauche sur la photo) !

Nous découvrirons plus en détails les extérieurs et le parc après, entrons vite au frais plutôt, pour découvrir les intérieurs du château, à commencer par le vestibule et ses superbes tapisseries, qui servaient aussi bien de décoration que d'isolation thermique à l'époque : 

Chateau de pupetieres vestibule

La visite se poursuit du côté du grand escalier, qui dessert les différents étages du château, malheureusement inaccessibles à la visite guidée.

Chateau de Pupetieres - Grand escalier rdcChateau de Pupetieres - Grand escalierChateau de Pupetieres - Grande horloge


Nous continuons donc au RDC, avec une première pièce de réception, le Petit Salon, qui, comme le vestibule, est orné de magnifiques tapisseries :

Château de Pupetieres petit salon

Mais l'une des pièces les plus remarquables est sans doute la suivante, le Grand Salon, richement décoré et meublé... les images parlent d'elles-mêmes :

Chateau de Pupetieres - Grand Salon

Chateau de Pupetieres - Grand SalonChateau de Pupetieres - Grand SalonChateau de Pupetieres - Grand Salon

Chateau de Pupetieres - Grand salonChateau de Pupetieres - Grand SalonChateau de Pupetieres - Grand SalonChateau de Pupetieres - Grand Salon

 

Je vous fais grâce des commentaires sur le décor ou le mobilier, ce billet-découverte est juste là pour vous donner un aperçu en images de ce qui vous attend au Château de Pupetières, et vous inviter à le visiter par vous même : les guides du château vous présenteront en détail tout ça !

Poursuivons notre visite virtuelle, avec la Salle à Manger, beaucoup plus modeste au premier coup d'oeil...

Chateau de Pupetieres - Salle à manger

Mais levez les yeux : ce qui apparait comme un superbe plafond en bois, n'est en réalité que... trompe-l'oeil ! C'est de la peinture !

Chateau de Pupetieres - Salle à manger (faux bois au plafond)

La visite se termine un petit peu plus loin, avec la Bibliothèque, qui comporte plusieurs milliers d'ouvrages. Des échelles "repliables" permettent d'accéder à l'étage. Remarquez les petites tablettes pour consulter un livre sur le "balcon".

Chateau de Pupetieres - Bibliotheque (contre jour)

Chateau de Pupetieres - Bibliothèque

La Bibliothèque a aussi investi l'une des tours, mettant bien à profit l'espace pourtant réduit offert par celle-ci. L'ensemble des ouvrages est répertorié, chacun a sa fiche dans un petit meuble où elles sont toutes classées par genre et ordre alphabétique :

Chateau de Pupetieres - La Bibliotheque s'étend à la tour voisineChateau de Pupetieres - Bibliotheque, inventaire

D'autres objets et meubles sont présentés mais, là encore, je vous invite à suivre la visite guidée du château, très complète, pour en savoir plus !

La Bibliothèque marquant la fin de la visite des intérieurs, allons faire un tour maintenant du côté des extérieurs, et d'abord, l'architecture même du château, avec ses tours prévues pour être en encorbellement au départ, puis finalement "portées" par de larges pierres de taille :Chateau de Pupetieres - Les tours faussement suspendues en façade sudChateau de Pupetieres - Détail tour en galets roulés, façade sud

Plusieurs éléments viennent enrichir le décor des façades, notamment la galerie côté sud, et le perron couvert à l'entrée, sur la façade Est.

Chateau de Pupetieres - Galerie en façade sud

Chateau de Pupetieres - Perron d'entrée

Prenons désormais un peu de recul, pour admirer le château dans son écrin de verdure et d'eau :

Chateau de Pupetieres - Château, tour de l oratoire et étang

Le parc est relativement simple, mais l'omniprésence de l'eau (cascade, douves, étang...) suffit à lui donner une ambiance particulière, renforcée par la belle vue sur le vallon de la Bourbre :

Chateau de Pupetieres - Vue sur l'étang, l'oratoire et le vallon de la Bourbre

La petite tour est un oratoire :

Chateau de Pupetieres - Peintures de la voûte de l'oratoireChateau de Pupetieres - Oratoire

Il est possible à pied de faire le tour de l'étang, le retour se fait par le petit bosquet qui le borde à flanc de colline... offrant un "cadre végétal" pour une dernière photo du château !

Chateau de Pupetieres - Ecrin de verdure

On retraverse les douves, et nous voici de nouveau dans la cour principale, qu'on ne veut quitter, bercé par le bruit de la cascale... mais il est bel et bien temps de partir après ce voyage enchanteur au XIXème siècle !

Chateau de Pupetieres - Les communs

Vous l'aurez compris, avec la trentaine de photos postées, je suis "tombé amoureux" de ce château, qui est l'une des plus belles demeures du Dauphiné. Il est d'ailleurs classé Monument Historique depuis 1972. J'espère qu'un jour j'aurais l'occasion de l'intégrer dans l'un de mes circuits, et que je pourrais y guider mes visiteurs... un jour qui sait !

D'ici là j'espère que cette visite virtuelle vous a plu, et j'espère surtout qu'elle vous a donné envie d'aller voir ça de plus près, de vos propres yeux, car mes photos ne rendent pas forcément justice à la beauté des lieux ! Entre deux ploufs au Lac de Paladru situé à quelques kilomètres seulement, c'est une bonne idée de sortie à la fraîche, les murs épais du château assurant une climatisation naturelle des lieux... ce qui est appréciable en ces jours caniculaires !

Mais dépêchez vous, le Château de Pupetières fermera ses portes le 12 août cette année, il ne vous reste donc plus que deux petites semaines pour le visiter en toute tranquilité ! Sinon il vous faudra attendre ensuite Septembre, avec les Journées du Patrimoine, et surtout, le weekend des Journées des Plantes, un événement incontournable dans la région qui attire chaque année des centaines de passionnés et collectionneurs de fleurs et plantes... ce sera donc un peu moins "calme" pour visiter les lieux... mais une bonne excuse pour y revenir ! 



INFOS PRATIQUES 2018 : 

Jours et horaires d'ouverture :

 => Ouvert du 14 juillet au 12 Août 2018, tous les jours de 14h à 18h
 => Ouvert pour les Journées du Patrimoine, les 15 et 16 Septembre 2018, de 10h à 18h
 => Ouvert pour les Journées des Plantes, les 29 et 30 Septembre 2018, de 10h à 18h

Tarifs : 

 => Individuel : 6€/personne
 => Spécial Journées du Patrimoine : 4€ au lieu de 6€/personne

Localisation : 

 

A très vite pour d'autres découvertes dans la région !

Steve VACHET, votre guide de poche !

Chateau de Pupetieres - Château, communs et les petits canards

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°65 : La cascade de Skógafoss et la rivière Skógá, en ISLANDE


Chaque 1er dimanche du mois, le billet-découverte vous embarque dans la valise de votre guide de poche, pour une excursion virtuelle à l'autre bout du monde.
Ce soir, pour se rafraîchir un peu après cette semaine caniculaire en Rhône-Alpes, nous partons pour l'Islande et l'une de ses plus belles cascades : Skógafoss, et son bel arc en ciel !

Cascade de Skogafoss

Cela dit attention, l'arc en ciel dépend bien sûr de la météo, et la première fois que je m'y suis rendu, comment vous dire... c'était plutôt comme çà : 

Cascade de Skogafoss (9 mai 2015)

Certes cela reste magnifique et impressionnant à la fois, mais sous la grisaille et le froid, autant vous dire que j'étais un peu déçu de ne pas pouvoir faire LA photo. Heureusement, deux jours plus tard, en repassant par là après avoir exploré l'est de l'île, le soleil était au rendez-vous, tout comme l'arc en ciel... et les photos sont tout de suite plus sympas non ?!

Cascade de Skogafoss (11 mai 2015)

Cascade de Skogafoss avec arc en ciel (11 mai 2015)

Cascade de Skogafoss

Située dans la partie sud de l'Islande, à quelques 150 kilomètres à l'est de la capitale Reykjavik (et à une trentaine de kilomètres à l'est des cascades de Seldjalandsfoss et Gljùfrafui dont je vous ai déjà parlées en Janvier)Skógafoss est l'une cascades les plus connues de l'île. Située sur la rivière Skógá qui lui donne son nom (car en Islandais "foss" = cascade, donc "Skógafoss" = cascade de Skógá), elle offre une chute vertigineuse de 62m de haut ! Si c'est déjà impressionnant vu d'en bas, il est également possible, pour les plus courageux, de grimper plusieurs centaines de marches pour atteindre un petit belvédère qui permet de dominer la chute :

Cascade de Skogafoss (escalier et belvédère)

Escalier menant au belvédère au dessus de Skogafoss

Skogafoss vu d'en haut et... sous la neige !

Panorama Belvédère Skogafoss

Bon malheureusement j'ai fait cette ascension lors de mon premier passage, donc sous la grisaille, le froid et même... la neige ! Néanmoins, pas découragés pour autant, nous avons poursuivi la balade sur les hauteurs, ce qui permet de remonter la rivière Skógá et ses différentes petites cascades bien plus modestes mais tout aussi jolies. Il faut imaginer ces paysages lorsque la végétation renaît, bien verte, au cours de l'été... car là, avec la météo pourrie que l'on avait, c'était bien moins coloré !

Remontée de la rivière Skoga

Riviere Skoga en amont de Skogafoss

Plus on remonte le cours de la Skógá, plus on devine le long canyon qu'elle parcourt depuis les glaciers où elle prend sa source :

Canyon de la rivière Skoga

Quand on observe une vue aerienne sur Google Maps on se rend bien compte de ce long tracé sinueux que parcourt la Skógá depuis les glaciers :

Pour notre part, nous nous contenterons d'un aperçu lointain : la neige, le vent et le froid ne cessant pas, nous avons décidé de rebrousser chemin après un dernier coup d'oeil sur les montagnes au loin... un peu déçus par cette météo capricieuse, mais après tout, ça fait parti aussi du charme des lieux !

La rivière Skoga prend sa source dans deux glaciers mais nous ne remonterons pas jusqu'à eux !

Heureusement que deux jours plus tard, la météo était toute autre, et votre guide de poche a pu faire son touriste !

Votre guide de poche jouant les touristes à Skogafoss

J'espère que cette petite promenade virtuelle dans la fraîcheur islandaise vous aura plu, pour ma part... elle m'a donné envie de repartir à l'autre bout du globe ! Mais le prochain voyage n'est malheureusement pas pour tout de suite, car j'ai encore beaucoup de visites à assurer dans les prochaines semaines... alors à très vite sur le terrain !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°64 : Le Grand Canal de Venise (ITALIE)


Depuis le début de l'année, chaque premier dimanche du mois, le billet-découverte est dédié à une visite virtuelle à l'étranger, parce que certes la France est un pays magnifique, mais... toute la planète regorge de petits trésors !

Ainsi en janvier nous sommes partis découvrir les cascades d'Islande, puis en février Sigyria, le Rocher du Lion au Sri Lanka. En mars, c'est au Sénégal que je vous ai embarqué pour visiter virtuellement le Parc National du Djoudj et ses 3 millions d'oiseaux. Puis, en avril, direction le désert tunisien à Chott el Gharsa pour voir les vestiges de Mao Espa, le village en carton pâte, décor de Star Wars. Et le mois dernier, nous étions à Madère, pour les beaux paysages offerts par la Pointe de Sao Lourenço.

Pour ce mois de juin, avec une petite semaine de retard, c'est à Venise que je vous embarque !

Venise - Palazzo Ducale


En effet, après avoir visité l'exposition "Venise, sur les pas de Casanova", que je vous proposer de visiter il y a peu dans un billet "idée de sortie", je me suis replongé dans quelques souvenirs, et du coup quelques photos, de l'un de mes tout premiers accompagnements à l'étranger (car oui, GIN'Steve ce sont aussi des accompagnements de voyages !) : un court séjour à Venise pour la Saint Sylvestre et le Jour de l'an 2011/2012 !

Et du coup j'ai eu envie de vous faire vivre une petite "croisière" virtuelle sur le célèbre "Grand Canal" qui traverse la ville en serpentant sur près de 4 kms, bordés d'une centaines de "palais" tous plus beaux les uns que les autres !

Suivez moi à bord d'un vaporetto au départ de la Piazza San Marco.
L'un des premiers monuments que l'on voit, en face de la Piazza San Marco, sur la rive gauche, à côté de la Punta della Dogana, c'est l'Eglise Santa Maria della Salute, difficile à prendre en photo à contre-jour à ce moment-là, mais comme il y a une petite gondole je vous la poste quand même : 

Venise - Punta della Dogana et Eglise Santa Maria della Salute

Venise - Santa Maria della salute

Ensuite, sur les deux rives, les palais sont nombreux (une centaine au moins !) et, comme ça fait déjà plus de 6 ans, je n'ai plus en mémoire leurs noms, et malheureusement pas le temps en ce moment de tous les rechercher ! Je vous glisse donc pour l'instant juste quelques photos pour vous évader, et reviendrai enrichir ce billet de quelques informations historiques supplémentaires une prochaine fois ! 

Sur la rive droite, c'est le quartier San Marco qui défile...

Venise - Grand Canal Rive droite

Venise - Grand Canal Rive droite

Sur la rive gauche, c'est le quartier Dorsoduro. Peu importe la rive, de grands palais prestigieux côtoient de plus modestes demeures, toujours richement décorées néanmoins.

Venise - Grand canal Rive gauche

Venise - Grand Canal Rive gauche

Nous arrivons à présent sous le Ponte dell'Accademia, un des quatre ponts qui permettent de traverser le Grand Canal à pied et relient les différents quartiers de Venise :

Venise - Ponte dell'Academia

Un peu plus loin, deux grands palais se font face : en rive gauche, le Ca'Rezzonico, palais du XVIIème abritant les collections d'art vénitien du XVIIIème siècle. En rive droite, le Palazzo Grassi, palais du XVIIIème acquis par le milliardaire François Pinault pour y présenter sa collection d'art contemporain et moderne sur plus de 5000m2 d'espace d'exposition. Deux hauts lieux culturels, en somme !

Venise - Palazzo Grassi

Venise - Ca' Rezzonico

La balade se poursuit le long du canal... si à droite nous longeons toujours les palais du quartier San Marco...

Venise - Grand Canal Rive droite

...Rive gauche c'est désormais le quartier San Polo que nous découvrons, et pour les relier tous les deux : le fameux Ponte di Rialto !

Venise - Ponte di Rialto

C'est sans doute l'un des lieux incontournables de la ville, puisque pendant longtemps ce fut le seul pont existant pour traverser à pied le Grand Canal. Les touristes s'y massent en gondoles en contrebas pour le photographier... et dessus, pour photographier les gondoles !

Venise - Ponte di Rialto Venise - Ponte di Rialto

Venise - Ponte di Rialto

Un petit coucou à ces "touristes" et nous poursuivons notre petite croisière, car le Ponte di Rialto n'est situé qu'à la moitié du Grand Canal, à peine ! Et les palais continuent de défiler... sur la droite, c'est désormais le quartier de Cannaregio que nous découvrons, aussi beau que les précédents :

Venise - Grand Canal Rive droite - Cannaregio

Venise - Grand canal

Venise - Grand canal Rive droite - Cannaregio

Je ne vous montre pas tous les palais dans le détail car il y en a trop, mais voici le Ca' d'Oro, avec sa magnifique façade. Un peu plus loin rive gauche, le Ca' Pesaro qui marque le début du quartier Santa Croce, et abrite le Musée d'Art moderne de la ville :

Venise - Ca' d'Oro Venise - Ca' d'Oro


Venise - Ca' Pesaro

Le casino de Venise, ainsi que son Musée d'Histoire Naturelle, sont installés eux aussi dans d'anciens prestigieux palais, témoins de la richesse et de la puissance passées de Venise, lorsque celle-ci était au coeur des échanges commerciaux mondiaux :

Venise - Casino

Venise - Museo di storia naturale

Mais outre ces palais qui défilent par dizaine le long du Grand Canal, il est également possible d'apercevoir quelques unes des nombreuses églises qui parsèment la ville, comme San Marcuola et San Geremia construites au bord du canal :

Venise - San Marcuola

Venise - San Geremia

La balade est sur le point de se terminer, il est temps, le soleil se couche... !

Venise - A l'approche du Ponte degli Scalzi et de l'église Santa Maria

Venise - Ponte degli Scalzi et Eglise Santa Maria

Juste après le pont et l'église, vous apercevez la Gare Santa Lucia... c'est de là que repartent les "vaporetti" ! C'est donc ici que s'arrête notre petite croisière sur le Grand Canal de Venise, même si, pour ma part, quand j'y étais, nous avions continué (peut être avec un autre bâteau, mes souvenirs sont flous), pour rejoindre l'île de Murano... mais ce sera pour un prochain billet découverte ! 

J'espère que cette traversée virtuelle de Venise vous aura plu, et je vous dis à très vite en visite, ou ici pour d'autres lectures... ! ;-)

 


Steve, votre guide de poche !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~