IDEES DE SORTIE - EXPOSITIONS TEMPORAIRES

Exposition "Berlioz à Londres, au temps des Expositions universelles"

 

 

Les années défilent... et les expositions temporaires du Musée Hector Berlioz où je vous guide également ! 

Après "Fantin Latour interprète Berlioz" en 2011, "Berlioz et l'Italie : Voyage musical" en 2012, "2003-2013 : Dix ans d'acquisitions au Musée Hector Berlioz" en 2013, "La musique - Du phonographe à l'Internet" en 2014/2015, et "Benvenuto Cellini : une orfèvrerie musicale" en 2016, j'ai le plaisir cette année de vous faire découvrir une 6e exposition temporaire : "Berlioz à Londres au temps des expositions universelles", présentée exceptionnellement jusqu'au 30 septembre 2017 !

Liée étroitement à l'édition "So British !" du Festival Berlioz dont je vous dévoilais les temps forts du programme il y a quelques semaines, l'exposition revient sur les séjours d'Hector Berlioz en Angleterre, et plus particulièrement son séjour à Londres à l'occasion de l'Exposition Universelle organisée par la Reine Victoria en 1851, durant laquelle il recroise le chemin d'Adolphe Sax, qui révèle ses nouvelles créations, dont le fameux saxophone. Ces créations sont l'une des richesses de cette exposition avec une grande vitrine qui leur est dédiée : 





 

La seconde partie de l'exposition s'intéresse aux sources d'inspiration anglaises de Berlioz, des écrits de Lord Byron à Fenimore Cooper en passant par Thomas Moore... mais c'est sans conteste Shakespeare, qu'il découvre sur scène dès 1827, qui l'inspirera tout au long de sa carrière. A travers différents extraits musicaux, la visite de l'exposition permet de se replonger dans les oeuvres musicales de l'artiste, inspirées par ces différentes lectures.
 

 

De magnifiques tableaux et lithographies, prêtés par de nombreuses institutions (Musée du Louvre, Musée d'Orsay, Musée des Beaux Arts de Marseille...) et des particuliers, ou issus des collections du musée, illustrent à la fois les voyages d'Hector, ses inspirations, ainsi que ses oeuvres.

DES VISITES GUIDEES :

Afin de découvrir plus en détails cette exposition, je vous invite à participer à l'une des nombreuses visites guidées gratuites prévues sur toute la durée de l'exposition : 

     - Dimanche 9 Juillet 2017, à 11h
     - Dimanche 16 Juillet 2017, à 17h (après la visite de la maison natale à 15h30)
     - Samedi 22 Juillet 2017, à 15h30
     - Dimanche 30 Juillet 2017, à 11h

     - Dimanche 6 Août 2017, à 17h (après la visite de la maison natale à 15h30)
     - Dimanche 13 Août 2017, à 11h

     - Tous les jours à 14h pendant le Festival Berlioz du 18 Août au 3 Septembre 2017
       (sauf les Samedi 19 et Mardi 22 Août)

     - Dimanche 24 Septembre 2017, à 17h (après la visite de la maison natale à 15h30)
     - Samedi 30 Septembre 2017, à 11h

 

DES ATELIERS CUISINE :

Par ailleurs, pour rester dans l'esprit "SO BRITISH !" de l'exposition et du festival cette année, nous vous proposons deux ateliers "Tea For Two", au cours duquel nous découvrirons la culture anglaise à travers la préparation du traditionnel "After Tea" : les enfants confectionneront quelques douceurs sucrées et salées qu'ils pourront ensuite déguster autour d'une bonne tasse de thé ! (3,80€/personne, Réservation au 04-74-20-24-88)

     - Mercredi 26 Juillet à 15h
     - Lundi 28 Août à 15h 

 

 

Au plaisir de vous retrouver cet été autour de cette nouvelle exposition ! 


Votre guide de poche, Steve


 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Exposition "Fantin Latour - A fleur de peau" au Musée de Grenoble

 

Plus que trois petites semaines pour aller (re)découvrir l'exposition "Fantin Latour - A fleur de peau", présentée au Musée de Grenoble jusqu'au 18 Juin 2017 !

 


Cette exposition était présentée juste avant au Musée du Luxembourg à Paris, voici un petit reportage qui la présente, pour avoir un petit aperçu du contenu (la présentation grenobloise est beaucoup plus lumineuse !) :

 

Désormais sur les terres natales de l'artiste (il est né à Grenoble le 14 Janvier 1836), l'exposition propose de retracer le parcours de Henri Fantin Latour à travers les différentes périodes de sa vie, les diverses facettes de son oeuvre.

Elle s'ouvre donc sur les autoportraits et premiers portraits (ses soeurs) réalisés entre 1854 et 1873, en parallèle d'une carrière de copiste au Louvre :


 

  

 

Suite à son séjour en Angleterre, Fantin Latour se tourne vers les natures mortes, qui deviendront sa plus importante source de revenus : 



    

 

Entre 1864 et 1872, Fantin Latour réalise ses tableaux les plus célèbres, en allant à contre-courant de l'impressionnisme naissant, développant les portraits de groupes, comme "Un atelier aux Batignoles" :

 


 

Outre les natures mortes, qu'il continue de produire abondamment, Fantin Latour s'adonne à des créations plus imaginaires à la fin de sa carrière, fortement inspirées de sa passion pour la musique, notamment Hector Berlioz et Wagner. C'est d'abord une démarche personnelle, puis, son travail plaisant au biographe Adolphe Jullien, celui ci lui demandera d'illustrer ses biographies de Berlioz et Wagner !



J'avais d'ailleurs eu l'occasion de travailler sur tout le travail de Fantin Latour autour de l'oeuvre de Berlioz, que ce soit des oeuvres "hommages" à l'artiste, ou des illustrations lithographiques de ses oeuvres musicales, lors de l'exposition "Fantin Latour interprète Berlioz" présentée au Musée Hector Berlioz en 2011... c'était alors l'une de mes toutes premières visites guidées créées avec celle de la Maison Natale, que j'assure toujours, 6 ans après !

C'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé notamment "L'anniversaire", que je vous présenterai plus en détail lors d'un prochain billet découverte : 

 




La fin de carrière de Fantin Latour est fortement marquée par les créations imaginaires, il n'exposera d'ailleurs plus que ça au Salon après 1890, avec, on le constate, un goût prononcé pour le corps féminin...


 

 

 




 

L'exposition se conclue sur une reconstitution de l'atelier de Fantin Latour, accompagnée des photos du véritable atelier de l'artiste, véritable musée : 



  

  



Ne manquez pas d'aller faire un tour ensuite dans la Tour de l'Isle, pour la dernière partie de l'exposition dédiée à la collection de photographies de nus de Fantin-Latour, pour qui il était sans doute plus simple de travailler sur photo plutôt que d'après modèles. Une cinquantaine de clichés sont proposés, mais la collection de Fantin Latour en rassemble 1400 ! 

 

 

J'espère que cette petite présentation sans prétention vous aura néanmoins donné l'envie d'aller au Musée de Grenoble (re)découvrir cette exposition... faites vite, elle sera décrochée le 18 Juin prochain !!!

Plus de photos pour vous convaincre dans mon album FACEBOOK ICI !

A très vite pour d'autres idées de sortie... ! ;-)


 

Votre guide de poche, Steve.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Exposition "Métamorphoses musicales" par Thierry Chollat, au Musée Hector Berlioz

 



!!! PROLONGATION JUSQU'AU 11 JUIN 2017 !!!




A l'occasion des Journées Européennes des Métiers d'Arts ce weekend (1er/2 avril 2017), le Musée Hector Berlioz accueille une exposition temporaire printannière exceptionnelle : "Métamorphoses musicales", des sculptures réalisées par l'artiste isérois Thierry Chollat. 

S'inspirant d'un instrument de musique, l'artiste le met "en mouvement", l'anime dans l'espace, jouant avec ses formes. Petit aperçu ici avec quelques photos :


 


"La Tantième tangente", violon en fer et peinture sur carton (Photographe : Anthony Cottarel)

  
"Piano", fer et bois / "Django", guitare en fer et bois (Photographe : Anthony Cottarel)


Quelques mots de l'artiste à propos de sa démarche :

"Depuis près de deux ans, j'élabore une série de sculptures abordant la musique avec une palette instrumentale, organique, en mouvement, comme autant d'interprétations d'instruments et de regards portés par différents spectateurs.
Dans ma recherche, l'instrument en tant que repère identifiable culturellement, résultat d'une longue élaboration technique, se dématérialise comme objet pour revêtir une part d'humanité.
La métamorphose des violons, violoncelles, du piano ou du clavecin, engendre des créatures mutantes, aux formes évanescentes : toutes s'animent dans l'espace, échappant aux contraintes techniques de leurs modèles.
Lorsque nos regards sont à l'écoute des fusions éphémères, l'objet instrument, organique, évoque de par sa chair qui se structure et se déstructure, la mutation d'une transhumance des tonalités de notre espace sensible.
Une gravité aérienne où la matière tisse les liens de la forme, de la teinte et du son pour faire se côtoyer le vraisemblable et l'inatteignable. Silencieusement, ce qui était visible ne l'est déjà plus.
Dans un élan en perpétuelle évolution, s'immisce l'invitation à explorer l'écho de nos concertos imaginaires... La sculpture engendre une musique des yeux, emporte le spectateur vers un étrange voyage où tremble la Nature, dans une nouvelle forme de synesthésie." (Thierry Cholat)





"Evanescence", un clavecin de fer et de bois revisité, dans la cour de la Mairie de La Côte Saint André
(Photo perso Août 2016)



Thierry Chollat a déjà été exposé l'année dernière à la Mairie de La Côte Saint André, lors du Festival Hector Berlioz, j'avais d'ailleurs partagé avec vous tout un album photo sur facebook pour vous faire découvrir ses créations que j'avais alors adorées ! Elles partageaient les lieux avec les peintures et meubles de Henry Gérard.

Cette fois, les sculptures de Thierry Chollat viendront habiter, plus nombreuses (+ d'une vingtaine!), les différentes pièces du Musée Hector Berlioz, comme un écho à la musique de notre compositeur côtois. Le vernissage est organisé le Samedi 1er Avril, à partir de 15h, en présence de l'artiste bien sûr. Vous aurez ensuite jusqu'au 30 Avril 
11 Juin (prolongation) pour profiter de ces "métamorphoses musicales", avant qu'elles ne s'en aillent pour d'autres horizons !

Belles découvertes à vous, et à très vite pour d'autres idées de sortie... ! ;-)



Votre guide de poche, Steve.



L'artiste en pleine installation, le 29 Mars 2017 au Musée.


  


TOUTES LES PHOTOS DES METAMORPHOSES MUSICALES
INSTALLEES AU MUSEE HECTOR BERLIOZ DANS MON ALBUM FACEBOOK ICI !


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Exposition "D'inspiration japonaise", au Musée de Bourgoin-Jallieu

Kimono, Yucata, Furisode, Kurotomesode et autre Ushiwa... eh oui ce dimanche on parle japonais ! :D

Plus qu'une semaine pour découvrir l'exposition "D'inspiration japonaise", au Musée de Bourgoin Jallieu ! Un petit voyage en Asie tout en restant en Isère, grâce à cette présentation de différents vêtements traditionnels du pays du soleil levant (et autres créations textiles), l'occasion aussi d'en comprendre les différences tout en appréciant le travail d'impression effectué sur les tissus !



    
Furisode (jeunes femmes célibataires), Kurotomesode noir (femmes mariées), Kimono

 


Katagami : pochoirs en papier découpé utilisé au Japon dès le XIIIème siècle pour l'impression sur étoffe


Uchiwa : éventail


Panneau

  
Etoffes

 

Pour d'autres photos, vous pouvez consulter mon album facebook dédié, mais pour profiter pleinement de cette exposition, le Musée de Bourgoin Jallieu organise une dernière visite guidée dimanche prochain, le 2 avril, à partir de 15h ! Renseignements et réservations auprès du musée (4€/personne).

Belle visite à vous et à bientôt pour d'autres idées de sorties dans la région... et la suite de mon programme de visites guidées pour la saison 2017 ! :)

 


 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 


 

Expo "Benjamin Roubaud et la caricature", à la Mairie de La Côte Saint André

En ce dimanche, un billet pour vous donner une petite idée de sortie dans les prochains jours, si vous êtes de passage à La Côte Saint André ou si vous êtes passionnés de dessins et de caricatures : la Mairie propose dans ses locaux, salle Jongkind, une exposition temporaire dédiée à Benjamin Roubaud (de son vrai nom Joseph Germain Mathieu Roubaud (1811-1847)), caricaturiste dans des journaux satiriques comme La Caricature et Charivari, et contemporain de notre compositeur côtois Hector Berlioz !

Vous retrouverez donc quelques caricatures bien connues de l'artiste... 


  

... mais Berlioz n'était évidemment pas le seul à être "victime" des caricatures, d'autres artistes étaient aussi visés, par exemple le peintre Delacroix, ou encore le ténor Duprez qui a chanté pour l'opéra "Benvenuto Cellini" écrit par Hector Berlioz : 

  

Plusieurs dizaines de caricatures sont présentées encadrées, et bien d'autres encore dans les classeurs laissés à disposition par leur collectionneur Pierre Quiblier, qui donnera une conférence "Berlioz et ses contemporains" le Samedi 25 Mars, à 15h30 (à la Mairie), pour présenter ces nombreux dessins.

Vous pouvez d'ici là en retrouver quelques autres en photo dans
mon album facebook, ou encore à travers deux petites vidéos réalisées par la Mairie : 





Mais bien sûr le mieux est de se rendre sur place ! 
L'exposition est visible du 18 Mars au 2 Avril 2017, du mardi au dimanche de 14h30 à 18h00, salle Jongkind à l'Hôtel de Ville !

Belle visite à vous ! ;-)

 


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~