PATRIMOINE - GASTRONOMIE

Blog patrimoine gastronomie specialites grognard alexis la coupeuse de choux
La coupeuse de choux, par Grognard Alexis
(Musée des Beaux Arts de Lyon)

Vous retrouverez ici tous mes articles présentant des spécialités locales, des recettes, des événements autour de la gastronomie... bref, cette partie du blog est faite avant tout pour les gourmands !! 

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°54 : L'Antésite, la meilleure façon de boire de l'eau !


Pour ce dernier dimanche du mois de Février, un billet-découverte 100% local, dédié à une spécialité voironnaise bien connue : l'Antésite !

Antésite - Réglisse et arôme naturel d'anis

Cette boisson à base de concentré de réglisse est centenaire, puisqu'elle a été inventée en 1898 par Noël Perrot Berton, alors apothicaire à Voiron.

A cette époque-là, l'eau n'a pas toujours très bon goût (tuyauteries en plomb, difficultés d'assainissement...), on a donc pris l'habitude, notamment dans le monde ouvrier, de l'aromatiser avec un peu de vin, ce qui n'est pas sans conséquence sur la santé publique : l'alcoolisme fait alors des ravages.

Pour lutter contre ce fléau, notre apothicaire voironnais va élaborer une nouvelle boisson, et, en fin connaisseur des plantes et de leurs vertus, il va choisir la réglisse, et plus particulièrement, ses racines (le rhizome). Connue depuis l'Antiquité pour ses vertus antiseptiques, la réglisse a surtout une capacité extraordinaire à désaltérer, tout en ayant un goût naturellement sucré (souvenez-vous des bâtons de réglisse à mâcher...!) : c'est ce qui intéresse Noël Perrot Berton ! Il va donc, à partir du rhizome de la réglisse, produire un extrait de réglisse, un liquide noir très épais (ressemblant à du chocolat fondu), qu'il va diluer et aromatiser à l'anis, pour affiner son goût et en faire une boisson plaisir : l'Antésite ! 

Antésite - Ancienne affiche publicitaire bleue Antésite - Ancienne affiche publicitaire

Pourquoi ce nom ?
Cela viendrait de deux mots latins : "anti" = contre, "sitis" = soif, littéralement, "contre la soif" !

Rapidement, cette nouvelle boisson "anti-soif" va rencontrer un grand succès, devenant une boisson familiale, pour son côté désaltérant bien sûr, mais aussi parce qu'elle est très économique : il ne faut effectivement que quelques gouttes de concentré pour un verre, un petit flacon permettant ainsi de faire 35 à 40 litres de boisson !

Antesite - Ancienne affiche publicitaire  Antesite - Ancienne affiche publicitaire  


D'une production artisanale, Noël Perrot Berton passe à une production industrielle, avec la création en 1914 de l'usine sur le site de la Ratz, qu'elle occupe toujours aujourd'hui (à la sortie de Voiron, en direction de Coublevie). Le choix de ce site n'est pas anodin, puisqu'il dispose d'une source d'eau, élément essentiel pour l'extraction de la réglisse !

Antesite - Vue générale de l'usine Antésite en 1930 (Numémoris)

Au fil des décennies, grâce à un ingénieux marketing, l'entreprise a su fidéliser ses consommateurs, et en séduire de nouveaux, en proposant régulièrement de nouveaux parfums : le concentré de réglisse initial est le même, mais à la place de l'arôme d'anis, sont proposés dès 1920 la menthe, l'orange et le citron. Puis en 1976 le cola, en 1998 le thé, et en 2010 pamplemousse rose-citron, pomme-canelle et eucalyptus-pin.

Gamme Antésite

Grâce au rachat de la société Noirot en 1990, basée à Nancy et spécialisée depuis 1890 dans l'extraction des arômes de plantes, Antésite a pu diversifier ses activités, et créer de nouvelles gammes de produits :
- THESITE, des concentrés de thé aromatisés (menthe, pêche, framboise)
- FRUISITE, des concentrés de fruits (pamplemousse-agrumes, framboise-grenade, fraise-banane)
Si ces boissons ne sont plus à base de réglisse, elles respectent les valeurs fondatrices de l'Antésite originelle : des boissons sans alcool 100% naturelles, à base de concentrés, sans sucre ajouté, et très économiques... !

Les 120 ans de savoir-faire de la maison "Antésite-Noirot" dans l'extraction des arômes des plantes et des fruits, sont également mis à profit depuis 2011 dans la production de vins aromatisés, qui dès leur lancement, ont rencontré un vif succès...

Noirot - Vins aromatisés

Et l'aventure Antésite ne s'arrête pas là ! 
Cette année 2018 devrait voir naître de nouveaux produits, avec notamment l'arrivée en mars des sirops classiques (menthe, citron, grenadine, pêche et fraise), puis en mai des "P'tits fruisites", gourdes de 20cl de boisson à base de concentré de fruits bio sans sucre ajouté (fraise-framboise, pomme-banane, tropical et multrifruits).
2018 sera aussi l'occasion de lancer le nouveau slogan de la marque : "Antésite, extracteur de saveurs".
Malgré ses 120 ans, la petite bouteille de concentré de réglisse, et toutes ses petites soeurs, ont donc encore un bel avenir devant elles...!


 

LES SECRETS D'ANTESITE - UN MUSEE POUR ANTESITE :

Certains d'entre-vous l'ont peut être connu : en 2004, la société Antésite décidait d'ouvrir ses portes à la visite, avec la création d'un musée dans ses murs, "Les Secrets d'Antésite". Celui-ci nous faisait revivre toute l'histoire de la célèbre boisson, l'évolution des flacons, le marketing... et nous faisait découvrir le procédé de fabrication. Une dégustation des produits permettait de (re)découvrir l'authentique Antésite, ainsi que les nouveautés... Permettait, car, oui, malheureusement, ce musée a fermé ses portes, en 2009 je crois. Et c'est bien dommage car c'était un beau petit musée apprécié des groupes, toujours intéréssés par les savoir-faire locaux... il était d'ailleurs très complémentaire des Caves de la Chartreuse, situées à deux pas !

Antesite - Les secrets d'Antésite

Petite confidence d'un guide pas très doué...

Le saviez vous ? C'est aux Secrets d'Antésite que votre guide de poche a effectué sa TOUTE PREMIERE VISITE, c'était il y a tout juste 10 ans, à quelques jours près ! Alors en BTS Tourisme au Lycée Lesdiguières de Grenoble, je devais effectuer plusieurs stages, et, n'étant pas majeur et donc sans permis à l'époque, c'est aux Secrets d'Antésite à Voiron que je fis le premier, durant les vacances de février 2008.

Après plusieurs jours d'observation auprès d'Emmanuelle (coucou si tu passes par là !), il est temps de me lancer pour ma première visite... et là, CATASTROPHE ! Outre ma grande timidité face au public à l'époque, il a fallu que j'ai la mauvaise idée d'apprendre par coeur ma visite... grossière erreur de débutant ! Ne réussissant pas à me rappeler le nom de la racine de la réglisse (le RHIZOME !), je suis incapable d'aller plus loin, malgré les encouragements des visiteurs... cette première visite s'arrêtera donc là, grosso modo 5 minutes après avoir commencé ! NON je vous interdis de rire... bon si vous pouvez, quand j'y repense quand même... !

Autant vous dire qu'à cette époque-là, cette première expérience de guidage ne m'inspira guère pour ce métier, et si l'on m'avait dit alors que 10 ans plus tard, jour pour jour ou presque, je serais guide à plein temps... et à mon compte qui plus est, je ne l'aurais pas cru !
Comme quoi tout est possible... et qui sait, un jour peut être, dans le cadre de mes visites en Pays d'Art et d'Histoire du Pays Voironnais, qui abordent régulièrement le patrimoine industriel et savoir-faire locaux, j'aurai l'occasion à nouveau de guider sur ce site !

D'ailleurs si les propriétaires passent par là et sont intéressés pour (re)développer d'éventuelles visites, mêmes ponctuelles, qu'ils me fassent signe... il y a de beaux circuits touristiques à monter en Pays Voironnais et je serai ravi d'y inclure Antésite ! ;-)

D'ici là chers lecteurs, je vous donne rendez-vous dimanche prochain pour un nouveau billet-découverte, le premier du mois de mars, et qui dit premier billet mensuel, dit contrée lointaine... mais patience, je n'en dis pas plus pour l'instant ! 

 

Steve, votre guide de poche !

Antesite - Ancienne affiche publicitaire 'Antésite sans alcool'

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°46 : Le GREEN CHAUD !



Semaine trop chargée pour vous rédiger un long billet découverte inédit ce dimanche... mais pour me faire pardonner, une petite idée gourmande pour se réchauffer après une visite guidée à la "fraîche" comme ces derniers jours (ou après le ski pour les plus sportifs!) : un petit GREEN CHAUD ! 

Beaucoup d'entre vous connaissent sans doute déjà cette recette simplissime bien de chez nous : un bon chocolat chaud, une dose de
 Chartreuse, et une touche de chantilly pour la gourmandise... et c'est reparti pour un tour ! 





Le GREEN CHAUD est un incontournable des hivers dauphinois ! 
Vous savez désormais comment votre guide se réchauffe après ses visites hivernales... ! ;-)
Un grand merci d'ailleurs Le Chardon Doré Grenoble qui à l'improviste a bien voulu accueillir mon petit groupe d'auvergnates d'hier, qui ont j'en suis sûr apprécié la découverte... c'était délicieux ! 


A très vite pour d'autres billets découverte... qu'ils soient patrimoniaux... ou plus gourmands ! :)

 



Votre guide de poche, Steve

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°26 : Le Grand Séchoir - Maison du Pays de la Noix, à VINAY


L'été 2017 s'installe véritablement... et les vacances démarrent pour vos enfants/petits enfants, et peut être même pour vous !
Si les points d'eau et les coins frais de nature auront nos faveurs, comme tous les étés, peut être cherchez vous aussi quelques idées de sortie culturelle/originale dans notre région, avant/après d'éventuelles vacances plus lointaines...!? 

Je me suis donc dit qu'il pouvait être intéressant d'orienter en ce sens mes billets-découverte estivaux, pour vous donner quelques idées de balade dans notre belle région Rhône-Alpes-Auvergne !

J'ai déjà eu l'occasion de vous en présenter quelques uns, comme le Musée des Miniatures et du Cinéma à Lyon, qui ravira petits et grands. 

Mais pour ce billet dominical, restons en Isère et intéressons-nous au Grand Séchoir, à Vinay !

 

Grand sechoir

C'est il y a un peu plus de 10 ans, plus précisément le 11 Juin 2005, que la Communauté de Communes de Vinay a inauguré ce lieu longtemps désiré dans la région : un musée qui raconte l'histoire du pays de la noix de Grenoble, et des hommes qui ont fait la renommée de ce fruit emblématique de la région dauphinoise, qui bénéficie d'ailleurs de l'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) depuis 1938 !

Grand sechoir le sechoir a noix

Installé dans une ancienne ferme traditionnelle avec séchoir à noix, entièrement rénovée pour l'occasion, le musée offre une exposition permanente qui revient dans un premier temps sur l'origine de la noix et de sa culture dans notre région, dès l'antiquité, puis son fort développement depuis la fin du XIXème siècle en remplacement des vignes et muriers attaqués par le phylloxera.

 Grand sechoir outils          Grand sechoir photo recolte

Une seconde salle est consacrée à la "civilisation de la noix" : du greffage au mondage des noix, en passant par les plantations, le hersage, le gaulage, le ramassage... c'est tout un savoir-faire qui est mis en oeuvre par les nuciculteurs, et qui nous est expliqué ici à travers la présentation d'outils d'époque et de photos.

Après cette présentation "historique", l'exposition revient sur l'obtention de l'AOC dès 1938, et la filiale nucicole actuelle (10 000 tonnes de noix de Grenoble produites par an!), avec de nouvelles méthodes, notamment de récolte, présentées grâce à un film tourné au coeur d'une exploitation locale.

Grand sechoir maquette sechoir a noix en sacoche tullins Grand sechoir maquette sechoir a noix autonome st quentin sur isere

Evidemment, le musée revient aussi sur le patrimoine architectural des séchoirs à noix qui marque le paysage local.

Enfin, outre les différents usages de la noix (huile, vin de noix, pâtisseries...) et du bois de noyer (meubles, crosses de fusil...), vous pourrez découvrir une très riche collection de plus de 2000 noix du monde entier, ainsi que de drôles de créations... à partir de noix, évidemment !

Grand sechoir meuble en bois de noyer Grand sechoir creations originales

Comptez entre une heure et une heure et demi de visite, suivant votre intérêt pour le sujet bien sûr, sachant qu'il ne faut pas manquer aussi l'exposition temporaire, dédiée en ce moment aux Gourmandises que l'on peut concevoir avec les noix... de quoi glâner aussi quelques idées de goûters et desserts, miam ! :P

     

Je profite aussi de ce billet pour vous glisser le programme des animations prévues au Musée pour cet été 2017, histoire de faire d'une pierre deux coups et profiter de votre venue pour aussi participer à une visite guidée, un atelier, une visite théâtralisée, découvrir la nouvelle exposition temporaire "Paysages de la vallée aux 600 000 noyers"... c'est pour les petits, et les plus grands !



Bonne visite à tous ! 

PLUS DE PHOTOS DU GRAND SECHOIR ICI !

~~~~

LES INFOS PRATIQUES POUR ORGANISER VOTRE VISITE :

   Adresse : 
        Le Grand Séchoir 705 route de Grenoble 38 470 VINAY (Sur la RD 1092, à la sortie de Vinay en direction de Tullins, très facile à trouver !)

   Ouverture :
        - Du 1er Avril au 31 Octobre : tous les jours sauf le lundi, de 10h à 18h.
        - Du 1er Novembre au 31 Mars : tous les jours sauf le lundi, de 14h à 17h30.

   Fermeture :
        - Tous les lundis
        - En Janvier, ainsi que les 1er Mai et 25 Décembre

   Tarifs : 
        - Plein tarif : 4,50€
        - Tarif réduit : 3,50€ (10/18 ans, lycéens, étudiants, RSA, demandeurs d'emplois, familles nombreuses, et invalidité)
        - Gratuit (pour les moins de 10 ans)

Site accessible aux personnes à mobilité réduite.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~