1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°24 : Le Cadran Solaire de la Pérollerie, à Rives


Aujourd'hui, mon billet découverte dominical prolonge les découvertes initiées cet après-midi à Rives !

En effet, dans le cadre des Rendez-vous patrimoniaux du Pays d'Art et d'Histoire et du Pays Voironnais, je faisais découvrir le site de l'ancienne papeterie de la Pérollerie, sur les bords de la Fure, je remercie d'ailleurs le propriétaire, M.Lyonnet, pour nous avoir ouvert les portes de sa propriété.


Ancienne papeterie de la Pérollerie à Rives


Plus de soixante personnes ont répondu présentes, confirmant de visite en visite le succès de notre démarche pour mettre en valeur le (riche) patrimoine de notre territoire. Un grand merci d'être toujours plus nombreux à participer et surtout de revenir régulièrement, cette "fidélité" nous encourage à vous préparer plein de nouvelles choses... d'ailleurs, la prochaine visite, ce sera à Paladru, le Dimanche 10 Juillet 2016 à 15h, pour (re)découvrir l'histoire et le patrimoine du village !

Mais revenons à notre billet-découverte !

Avant qu'une papeterie s'y installe au XIXème siècle, le site accueillit d'abord une forge à acier, dès 1573. Aujourd'hui, excepté le canal aménagé pour alimenter en eau la forge, le bâtiment qui abritait celle-ci a disparu, tout comme le magasin à charbon qui le jouxtait. En revanche, le logement du maître de forge est toujours là. Sur sa façade un petit trésor bien caché : un cadran solaire daté de 1776 !



Cadran solaire de la Pérollerie à Rives

Sur celui-ci, une devise : "AFFLICTIS LENTE CELERES GAUDENTIBUS HORAE". Je n'ai jamais fait latin, mais en trichant un peu... cela donne quelque chose comme : "Lentes pour les malheureux/les affligés, les heures passent rapidement pour les gens heureux !".

Lors de sa restauration dans les années 1990, un cadran plus ancien a été découvert sous celui-ci, avec un motif de soleil rayonnant...

Le correspondant du Dauphiné Libéré qui m'accompagnait aujourd'hui m'a confié que le "vieux" cadran fut copié, à une échelle plus petite pour des raisons de coûts (2/3), au 96 Rue de la Treille (sur la commune libre du Mollard, à Rives toujours). Après quelques recherches... le voici :



Ancien cadran solaire de la Pérollerie au 96 rue de la treille à Rives

La "légende" que m'a rapporté mon indic' raconte que ce 1er cadran n'était pas très à l'heure, permettant aux ouvriers de grapiller une vingtaine de minutes de repos chaque jour, voilà pourquoi le maître de forge aurait fait recouvrir le vieux cadran par un nouveau... mieux réglé ?! 
Si la "légende" le dit après tout... ! ;-)

A la semaine prochaine pour d'autres découvertes... ! :)


Steve, votre guide de poche.



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Patrimoine Rives Pays d'Art et d'Histoire du Pays Voironnais Un dimanche = Une découverte Cadran Solaire

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau